In-humus

5

28 avril 2018 par Lunch

Lunch

Lunch

« Eh… iiih ! Ih ! Ih ! »
Le monde vit, grouille, s’active, s’affole.
« Un jour faste » pour ces carnassiers – explorateurs in-humus aux fleurets de licorne – partis quérir ce cœur fragile tombé du ciel.

« Ba- Thum » Un poisson… des papillons.
« Ba- Thum » Une méduse s’échappe au pas de course.
« Ba- Thum » Une faune immense dans un ventre océan…
Tout n’est que cadence dans un monde de silence, un monde qui avance au rythme des battements de ce cor si mystérieux… seulement déchiré par ce cri strident lorsque vient la fin.

In-humus, c’est l’histoire d’une baleine céleste s’échouant sur la terre des hommes. C’est une rencontre entre le pragmatique et le divin, entre le connu et l’inconnu. C’est un récit qui s’ancre dans les entrailles d’une civilisation certes un peu mystique, mais pas si éloignée de la nôtre… à la découverte de peuples profondément humains, assaillis par la faim, le désir, le doute. Une fable qui nous balade au fil des âges, entre l’infiniment grand et l’infiniment petit, au sein d’un incroyable microcosme… organique !
Ici se joue le cycle de la vie.

« La cause de sa mort : peut-être ne la sauront-nous jamais vraiment. Trop d’années ont passé. Était-ce une chasse ? Et en ce cas, par qui ? »

In humus – Linnea Sterte © Les Éditions de la Cerise 2018

Si ce livre paraît inhabituel dans le catalogue de La Cerise, ce n’est pourtant pas surprenant de l’y trouver. Car In-humus reprend quelques unes des thématiques chères à Guillaume Trouillard, le chef d’orchestre de la petite maison d’édition bordelaise. Cela n’aura pas échappé aux lecteurs assidus de Guillaume : l’omniprésence du rythme et le rapport à la nature sont autant de caractéristiques communes à son œuvre (Colibri, Welcome, Aquaviva).

Linnea Sterte est une jeune autrice suédoise dont le coup de crayon est plus que prometteur. Observatrice du quotidien, elle publie régulièrement sur son compte Instagram le fruit de ses contemplations.
Sur In-humus, les fans de Miyazaki et de Moebius reconnaîtront sans conteste une ambiance familière, un dessin presque filial dépeignant une nature excentrique et sauvage à la fois. Un ballet fantastique à ciel ouvert.

In-humus (One shot)
Scénario : Linnea Sterte
Dessin : Linnea Sterte
Traduction : Patrick Marcel
Édition : Les Éditions de la Cerise 2018
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

5 réflexions sur “In-humus

  1. Antigone dit :

    Voilà qui a l’air plutôt beau à lire. J’aime beaucoup le dessin de la couverture. Merci pour ce coup de coeur !

    J'aime

  2. […] [Jérôme]                                                                          [Krol]                                              [Géraldine] […]

    J'aime

  3. Karine dit :

    La couverture est très belle! Je ne connaissais pas du tout l’ouvrage! Merci pour la découverte.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :