La collection Façades des éditions Polystyrène

Poster un commentaire

18 mars 2018 par Lunch

 

Lunch

Lunch

Les éditions Polystyrène recèlent toujours de petit trésors. Leurs livres, toujours très atypiques, nous plongent dans leur imaginaire loufoque et conceptuel. À l’image de Marc-Antoine Mathieu ou de Jason Shiga, les auteurs de la petite maison d’édition nantaise utilisent les objets-livres pour mettre en lumière d’autres façons d’aborder le 9ème Art.

La collection Façades est l’une de ces curiosités, avec des histoires courtes bâties sur le principe d’une seule et même illustration organisée dans un dépliant, qui joue le rôle de gouttière entre les cases.

Chaque récit est le fruit d’un auteur différent.
Dans Par le petit bout de la lorgnette, Victor Lejeune met en scène un astronome perché au sommet de son observatoire, qui cours annoncer sa découverte à ses collègues au pied de l’édifice. Ce trajet-là, qui n’est pas de tout repos, est dessiné dans un style art déco alliant la grandeur des structures métalliques à la rigueur du clair-obscur.

Par le petit bout de la lorgnette - Extrait

Par le petit bout de la lorgnette – Victor Lejeune © Polystyrène 2017

La confiture est une réalisation de Léa German. Là encore, il est question de descendre un bâtiment depuis le toit jusqu’à la cave. La petite Pernille croisera sur son passage des copains loups-garous ou vampires mais aussi quelques créatures du bestiaire fantastique. Tout au long de ce cheminement, on retrouve des lignes directrices que sont l’escalier à colimaçon ou le conduit de cheminée, qui sont autant de décors qui ont un véritable rôle dans ce lieu fourmillant de vie.

La confiture - Extrait

La confiture – Léa German © Polystyrène 2018

Pour Iconodoules, Wieland Bosma nous présente une construction un peu différente puisqu’elle est cette fois troglodyte. Chaque « fenêtre » dans cette église de pierre est une illustration montrant la pérégrination de Léon, dont la tâche est de scruter l’horizon pour essayer d’anticiper les futurs vainqueurs de la guerre civile au loin. Il s’agirait de ne pas choisir le mauvais camp : drame sur le lieu saint qui graverait des visages dans le cas d’un triomphe des iconoclastes !

« Je sais pas pour vous, mais j’aime vraiment ça, piller les églises.
_ Oui ! J’aime bien leurs images, c’est joli.
_ Ça fait un peu comme une histoire. »

Par le petit bout de la lorgnette - Dépliant

Par le petit bout de la lorgnette – Victor Lejeune © Polystyrène 2017

La collection Façades (c’est en réalité une coupe, diront les puristes) est une succession de saynètes OuBaPiennes pour autant de cadres fantastiques ou fantasmés. Des livres-lieux uniques et originaux, donc forcément précieux.

Par le petit bout de la lorgnette (One shot)
Scénario : Victor Lejeune
Dessin : Victor Lejeune
Édition : Polystyrène 2017
La confiture (One shot)
Scénario : Léa German
Dessin : Léa German
Édition : Polystyrène 2018
Iconodoules (One shot)
Scénario : Wieland Bosma
Dessin : Wieland Bosma
Édition : Polystyrène 2018
La présentation de la collection sur le site de l’éditeur.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :