T’Zée, une tragédie africaine

Poster un commentaire

6 août 2022 par Lunch

tzee

avatar_lunch

Lunch

Quelque part en Afrique centrale, au milieu de la forêt équatoriale, Hippolyte est de retour dans le pays de son enfance. Du « Palais dans la jungle » il hume l’air du changement. Depuis l’arrestation de son père, T’Zée, un vent de révolte souffle dans un pays désormais à feu et à sang.

Appollo, qui avait auparavant revisité l’histoire de sa ville natale (Les voleurs de Carthage) et plusieurs fois celle de son île (La grippe coloniale, Île Bourbon 1730, Chroniques du Léopard…), se lance dans une nouvelle fiction dont le cœur bat au Zaïre au moment de la révolution.
Appollo, qui a vécu plusieurs années à Kinshasa, voulait écrire une histoire sur ce pays, dont le nom n’est jamais mentionné dans l’ouvrage. Les protagonistes portent aussi des noms fictifs, bien que l’omniprésence du Léopard ne trompe personne. Une belle façon de faire de la transition vers la République Démocratique du Congo un récit plus universel dans lequel Mobutu ne serait pas le seul et unique Père de la Nation.

« Moi, je n’oublie rien, et je ne pardonne pas. »

Appollo a déjà travaillé plusieurs fois avec Brunö (Biotope, Commando colonial). Il dépeint cette fresque africaine avec style, porté par la ligne claire et les aplats de noir qui marquent son empreinte, bien aidée par la colorisation bien rodée de Laurence Croix. Il s’en dégage à la fois la douceur des paysages africains et une certaine animalité dans l’atmosphère, les lieux, les mythes et les personnages.

« Che Guevarette est de retour…
_ Idiot. Tu sais bien ce que je veux dire. On peut rassembler ce pays !
_ Le fils de T’Zée et la fille de Moulala ensemble, il faut imaginer l’effet !
_ Et un Libanais, pour rouler les joints. »

La bande dessinée, sous ses airs sérieux, n’en demeure pas moins plaisante et non dénuée de légèreté, grâce à une narration aux petits oignons, probablement mûrie de longue date (il évoque à Brüno son envie d’écrire une épopée zaïroise depuis son 2009).
Une tragédie habilement menée en 5 actes, comme un coup de théâtre.

T'Zée, une tragédie africaine - Extrait

T’Zée, une vie africaine – Appollo, Brüno & Laurence Croix © Dargaud 2022

Un autre avis : BOBD
T’Zée, une tragédie africaine (One shot)
Scénario : Appollo
Dessin : Brüno
Couleurs : Laurence Croix
Édition : Dargaud 2022
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :