Le mystère de la chambre morne / Le temps des mitaines #3 : La nuit des Croque-Souris

Poster un commentaire

30 janvier 2021 par Lunch

Lunch

Lunch

Ceux qui suivent un peu l’univers d’Anne Montel et Loïc Clément savent qu’ils aiment les « cross over », à savoir des connections entre leurs ouvrages. Par exemple, Jeannot (illustré par Carole Maurel) prend la suite de Chaussette. Ou encore Professeur Goupil (premier roman chez Little Urban) qui raconte l’histoire de l’un des personnages du Temps des mitaines. Parfois même, les interactions sont plus subtiles.

Le mystère de la chambre jaune morne

Il est cette fois question d’un roman jeunesse pour des lecteurs un peu plus grands (9-12 ans) dans l’univers des mitaines : un roman qui nous plonge 20 ans avant les aventures d’Arthur & cie et toujours dans l’école de ce cher M. Granny.
Les personnages ne sont pas tous étrangers puisque nous retrouvons dans ce « club des collés » Céleste Anternoz (la maman d’Arthur), Prosper Bluth (le papa de Pélagie) ou encore Angus Goupil (futur professeur tant à l’école des mitaines que dans son roman éponyme).

L’histoire déroule un huis-clos dans lequel les protagonistes vont tant bien que mal devoir coopérer, malgré leurs dissemblances et leurs fortes personnalités.
Une fois n’est pas coutume, c’est l’union qui fera la force et qui permettra à tout un chacun de franchir les obstacles, de créer des connivences et de briser les convenances.

J’ai ressenti à la lecture que cela n’a pas été facile pour Loïc d’entrer dans le vif du sujet. Le scénario, une fois lancé, est cependant haletant, plein de promesses et de surprises, comme il sait si bien les raconter.

« Ce petit garçon a eu de la fièvre comme n’importe quel autre enfant, mais lui a souvent dû affronter seul la maladie. À l’âge où l’on s’attend à être bordé le soir avant de dormir, il n’a eu personne pour lui raconter des histoires ou le bercer avec une comptine. En grandissant, personne n’était présent pour l’aider à faire ses devoirs ou assister aux réunions parents-professeurs. Personne pour l’amener à d’hypothétiques matchs de basket ou pour lui organiser une fête d’anniversaire…
Le plus dur a été lorsqu’il a fini par comprendre que ce genre de relation père-fils n’est pas la norme. En observant les autres enfants et l’attitude de leurs parents, ce petit garçon a compris qu’il était mal tombé. Il a compris que les cris et les heurts n’étaient pas les mêmes dans chaque foyer, et que le sien était un avant-goût de l’enfer. Alors, il a peu à peu construit une carapace autour de son cœur et a commencé à mordre et à aboyer. Il s’est mis à moquer, agresser ou racketter autrui. Il est devenir dur comme un roc. Aussi âpre que son quotidien. »

Je suis toujours autant fasciné par sa capacité à raconter des histoires jeunesse sans prendre les enfants pour des imbéciles. Il ose ainsi s’affranchir des mots simples, usant souvent d’un langage soutenu démontrant la grande richesse de la langue française. Pour autant, le jeune lecteur demeure captivé et comprend bien le sens du propos, bien qu’il ne comprenne pas le sens de tous les mots. Bien évidemment, le texte est suffisamment rythmé et enrobé d’humour pour tenir en haleine les plus grands comme les plus petits.

Quant au rôle d’Anne dans cet ouvrage ? Si les illustrations sont moins nombreuses dans ce genre de roman, elles n’en demeurent pas moins essentielles pour illustrer certaines scènes, distillant avec parcimonie quelques images dans l’imaginaire des enfants.
Pour l’occasion, elle abandonne l’aquarelle qu’elle affectionne tant et sort de son confortable cocon, arborant un style plus brut et moins rond, des dessins toujours fins mais néanmoins noircis par les hachures formant les ombres, les nuances ou les fonds.

Vous apprécierez probablement les quelques pages supplémentaires à la fin du livre, avec une interview « vérité ou vérité » des auteurs par le « club des collés », un petit quiz et les recherches d’Anne pour les personnages.

Le temps des Mitaines (roman) : Le mystère de la chambre morne
Scénario : Loïc Clément
Dessin : Anne Montel
Édition : Little Urban 2020
La présentation du roman sur le site de l’éditeur.

La nuit des morts-vivants croque-souris

Mais ce n’est pas tout ! Car dans le même temps que paraissait le roman sortait également le 3ème opus de la bande dessinée du Temps des mitaines.
Un scénario un peu plus sombre qu’à l’accoutumée et qui n’est pas sans nous rappeler quelques films « pour faire peur » quoi nous aurions peut-être vus.
Il faut savoir que Loïc a été initié aux films d’horreur dès l’âge de 6 ans (merci mamie), on comprend donc d’où lui vient cette passion pour les films de Roméro (La nuit des morts-vivants), une influence qui, coupée à l’humour décapant des Nuls (« Il ne peut plus rien nous arriver d’affreux maintenant »), en fait un cocktail détonnant adapté à un public enfant à en rendre amoureux les gamins biberonnés à Plantes contre zombies.

« Toi ! L’apocalypse nous guette ! Tu vas provoquer la fin, je le vois !
_ Hmmm… « Provoquer la faim » ? C’est vrai que je pourrais avaler un pommier en salade… Allez, bécot bécot, dingo rigolo ! »

Un tome qui n’est par ailleurs pas sans lien direct avec le roman.
Je n’en dis pas plus et vous conseille néanmoins à vous approprier les deux ouvrages, surtout si vous êtes fans de l’univers des mitaines, et pourquoi pas de lire le roman avant la BD (garanti avec effet waouh).

Le temps des mitaines #3 : La nuit des croque-souris - Extrait

Le temps des mitaines #3 : La nuit des croque-souris – Loïc Clément & Anne Montel © Dargaud 2020

Le temps des Mitaines #3 : La nuit des Croque-Souris
Scénario : Loïc Clément
Dessin : Anne Montel
Édition : Dargaud 2020
Voir aussi : Tome 1, Tome 2
Le blog de Loïc.
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
»

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :