Le cas Fodyl

Poster un commentaire

15 avril 2020 par Lunch

avatar_lunch

Lunch

« Qu’est-ce qu’il a fait le monsieur, maman ?
_ C’est juste un fainéant, mon chéri.
_ Mais ils l’emmènent où ?
_ Les policiers sont venus le chercher pour le conduire à son travail. Mais ne perdons pas de temps avec ça, on va arriver en retard à l’école ! »

Dans un monde aseptisé, pas si éloigné du nôtre finalement, le « métro, boulot, dodo » est devenu une norme à laquelle il ne vaut mieux pas déroger. Le chômage n’existe plus, remplacé par des travaux forcés non rémunérés. Et ceux qui voudraient fuir ou se cacher sont automatiquement traqués par la police.
Dans ce joyeux monde de demain, fruit du capitalisme à outrance, la délation est devenue monnaie courante, les gens sont forcément aigris de tout et les ouvriers traités comme du bétail. Gare à celui qui n’arrive pas à l’heure au bureau, quand bien même ce serait la première fois !

C’est dans ce joyeux « demain » qu’évolue Marcus Fodyl, salarié de la C.R.G.C. (Centre Régional de Gestion des Cas), l’équivalent de notre Pôle Emploi.

Lomig n’a pas eu à chercher bien loin pour raconter son histoire. Il suffit de lever les yeux et de réfléchir cinq minutes à tous les aspects négatifs du monde du travail. Tout est ici poussé à l’extrême, en ne gardant aucun point positif.
Et le traitement graphique, tout en bichromie verte et froide, correspond parfaitement à l’ambiance : difficile de sourire à la lecture d’un album qui dénonce les mauvais penchants de la société, surtout dans la période telle que nous la traversons…
Il se pourrait même que cela nous mettre un peu en colère par moments :
Gageons que le monde ne deviendra jamais comme ça !

« Mais enfin, Madame, nous savons fort bien qu’il y a toujours assez de richesses pour ceux qui veulent bien se donner les moyens d’en produire…
Le véritable problème, c’est que certains individus n’en produisent pas. Alors que devons-nous faire ? Devons-nous les laisser végéter dans leur indigence ?…
Non, bien sûr, ce ne serait pas juste. Ils doivent aussi participer à l’économie du pays. C’est pour cela que nous avons créé ces postes de travaux forcés d’intérêt général non rémunérés, qui permettent de les insérer dans notre société.
Ces mesures ont non seulement le mérite de dynamiser l’activité de nos entreprises partenaires, mais elles vont aussi contribuer à diminuer les impôts de nos contribuables, et le pouvoir d’achat s’en trouvera d’autant renforcé.
L’assistanat est un cancer qui ronge nos sociétés de l’intérieur.
Il est de notre devoir de l’éradiquer. Tel est le prix du retour à la croissance… »

Le cas Fodyl - Extrait

Le cas Fodyl – Lomig © Sarbacane 2017

Un autre avis : Paka
Le cas Fodyl (One shot)
Scénario : Lomig
Dessin : Lomig
Édition : Sarbacane 2017
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :