Chronosquad

2

15 mars 2020 par Lunch

avatar_lunch

Lunch

« À partir de 10 999 € TTC au départ de Lyon. 30 nuits en formule « tout inclus » qui correspondent à 1 jour et 1 heure en 2016. »

Dans notre société de surproduction, il est parfois difficile de prendre de vraies vacances. Qui n’a jamais rêvé partir plusieurs mois en Égypte alors que les congés annuels ne sont que de quelques semaines ? Qui n’a jamais rêvé contempler des monuments aujourd’hui disparus, voire – cerise sur le gâteau – de vivre une époque de l’Histoire ou de rencontrer Jésus ?
Tout cela est possible avec les voyages spatio-temporels.
Bienvenue dans le chronoport, embarquement immédiat !

D’accord, le programme vend du rêve presque à la portée de toutes les bourses, mais il n’est visiblement pas sans dangers. Évidemment, on nous le rabâche à chaque fois qu’il est question de voyages dans l’espace temps, cela peut aussi poser des problèmes (bien qu’ici tout soit garanti sans risque, il paraîtrait même que modifier la trame historique d’un espace temps n’aurait aucune répercussion sur le monde actuel). Et pour gérer les « petits » désordres, il existe une unité de Chronosquads payée pour sacrifier son temps afin de porter secours.
Bref, ce sont eux qu’on appelle lorsque la fille du Président de la Banque Centrale disparaît.

« Donc je compte sur vous, on fonce ! Et on ramène rapidement ces ados… avant que les médias nous mangent tout crus ! »

Avec Chronosquad, Giorgio Albertini (historien et archéologue de formation mais aussi dessinateur pour le tome 37 d’Alix) met en scène un groupe d’unité spéciale atypique dans un scénario de science fiction mené tambour battant et non dénué d’humour. Une lecture fluide, efficace et toujours dans l’action. Vous l’aurez compris, la série (qui comporte 4 tomes pour l’intrigue principale et un 5ème correspondant à une histoire à part) se boit comme du petit lait.
Certains reprocheront peut-être une certaine légèreté qui n’est pourtant pas désagréable et qui amène à sourire. D’autres reprocheront aussi toutes les questions laissées sans réponse, mais cela permettra aussi de voir fleurir, qui sait, de nouvelles aventures encore. Car ce monde-là paraît sans limites !

Quant à Grégory Panaccione (Toby mon ami, Un océan d’amour, Un été sans maman), que j’affectionne depuis son excellent Match, il est toujours aussi expressif lorsqu’il s’agit de dessiner une scène muette, ce qui arrive quelques fois au cours de l’histoire. Toby son chien fétiche est bien présent, son personnage favori également, et il paraît autant à l’aise pour dessiner un tank que des dinosaures ou encore des villes. Un style graphique intuitif qui lui permet de dessiner par ailleurs assez vite, en témoigne la rapidité de parution de la série (4 tomes en 1 an).

« Chaque heure que je vole à ma réalité, ce sont vingt-deux heures que je peux passer avec toi.
_ Mais lorsque tu demeures deux mois dans ta ligne sans venir me voir… pour moi s’écoulent trois ans et demi et c’est insoutenable… Reste avec moi. »

Chronosquad #1 : Lune de miel à l'âge du bronze - Extrait

Chronosquad #1 : Lune de miel à l’âge du bronze – Giorgio Albertini & Grégory Panaccione © Delcourt 2016

Chronosquad
Scénario : Giorgio Albertini
Dessin : Grégory Panaccione
Adaptation des dialogues : Simon Kansara
Édition : Delcourt 2016
Le blog de Grégory Panaccione.
Le site de Giorgio Albertini.
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.

2 réflexions sur “Chronosquad

  1. caro dit :

    Au départ, je ne pensais pas que les 4 tomes faisaient une seule et même histoire, mais au final ça se lit très bien (même si parfois le dessin est assez rapide et inégal).

    J'aime

    • Lunch dit :

      Ca m’arrive de le faire sur les séries, j’attends qu’elles soient toutes parues pour les lire d’une traite. C’est ce que j’ai fait avec Chronosquad donc j’ai du mal à dissocier les tomes (à part le 5 est un peu à part). Et en effet ça se lit très très bien 🙂
      Il faut dire que Panaccione est très expressif dans son dessin, je trouve que ça aide pour la fluidité de lecture.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :