Buck #1 : Le chien perdu

Poster un commentaire

27 décembre 2019 par Lunch

avatar_lunch

Lunch

« Ne dit-on pas que le chien est le seul animal qui loge dans son anagramme ? »
C’est sur ce constat qu’Adrien Demont (Feu de paille, Pépée) imagine Buck, le récit d’un chien peureux mais curieux, qui décide un jour de partir à l’aventure – il faut dire un peu poussé par des événements qu’il ne maîtrise pas.
Sa niche est son seul refuge et, contrairement au chien qui se gausse de son apparence (de pleutre), il n’est pas attaché à une corde et peut ainsi arpenter le vaste monde avec son fidèle ami le Pic vert.

Récit muet et onirique entièrement dessiné en sépia, Buck nous entraîne avec beaucoup de poésie et un brin de malice dans un univers ou le moindre objet paraît vivant.
Adrien Demont poursuit ainsi le périple entamé avec La nuit des trolls autour de son chien fétiche et déroule un conte aux faux semblants enfantins affrontant un sujet sensible puisqu’il s’agit de surmonter ses peurs.

Buck #1 : Le chien perdu - Extrait

Buck #1 : Le chien perdu – Adrien Demont © Soleil – Métamorphose – 2019

Buck #1 : Le chien perdu
Scénario : Adrien Demont
Dessin : Adrien Demont
Édition : Soleil – Collection Métamorphose – 2019
Le blog d’Adrien Demont.
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :