Florida

Poster un commentaire

28 octobre 2018 par Lunch

Lunch

Lunch

Petite déjà, Éléonore, fille de cartographe, rêvait d’aventures, fascinée par les dessins et les visite régulières à l’atelier de professionnels de renom comme Guillaume Le Testu.
Lorsqu’il est proposé à Jacques de partir pour la Floride, d’arpenter le Nouveau Monde autrement que par le papier, Éléonore voit dans cette occasion l’opportunité de vivre sa passion par les yeux de son futur époux.
Ce dernier en reviendra métamorphosé, boiteux et acariâtre dès lors qu’il est question d’aborder son périple. Il lui faudra du temps, beaucoup de temps, avant de se confier sur les cauchemars qui le hantent.

« Le Nouveau Monde…
Comment te dire ? … Après n’avoir vu que de l’eau pendant des jours et des semaines… cette ligne droite de l’horizon qui n’en finissait pas…
Ça a d’abord été l’odeur qui a changé… puis les oiseaux, de plus en plus nombreux… Et puis la terre, au loin… la forêt…
J’en ai pleuré. »

Florida, c’est le récit d’une aventure, de pionniers partis à la conquête d’un territoire hostile et loin de tout, en quête d’or et d’une position stratégique vis à vis du florissant commerce espagnol. Il faut savoir que la Floride, avant d’être l’état tel qu’on le connaît aujourd’hui, n’était rien d’autre que des marécages peuplés de tribus indiennes et investis de crocodiles, de serpents et autres dangers. Ce n’était pas pour rien que les espagnols ne s’y sont jamais installés – malgré la découverte des lieux qui leur est attribuée – et que le premier fortin bâti quelques années plus tôt à Charlesfort par les français ait été abandonné.
Jacques Le Moyne a fait parti de cette deuxième expédition d’infortune, de ce second échec attribué plus aux protestants qu’aux français… et que l’Histoire a préféré oublier.
Car ces événements se sont également construits dans une époque trouble, marquée par les guerres de Religion et la persécution huguenote dont l’épisode sanglant du massacre de la Saint-Barthélémy est probablement l’un des plus connu.

La cartographie reste bien sûr au cœur du récit. Jean Dytar s’est permis d’insérer des trames de cartes dans chaque flashback historique, également reconnaissable par l’usage du vert de la nature et du bleu de l’eau, seules nuances colorées dans des cases entièrement grises et blanches. Comme pour mieux rappeler ce que le Jacques d’aujourd’hui chérit tant, occultant tout le reste.

« N’idéalisez pas trop les sauvages. Ils sont cruels, voleurs, manipulateurs…
_ Pas très différents de nous, en somme. Au reste, que savez-vous des sauvages ? Combien en avez-vous croisés dans votre vie ? »

Je reste profondément stupéfait par le travail de recherches livré par Jean Dytar (La vision de Bacchus), qui est absolument fabuleux. L’auteur n’a eu de cesse, durant les quatre années de réalisation de ce bel ouvrage et jusqu’au dernier moment, de compiler et de recouper des informations sur les lieux, les événements, les biographies de chacun des protagonistes jusque dans les moindres détails. Ce faisant, il a cru percer une certaine supercherie sur les faits, que quelques bien pensants auraient pu vouloir se réapproprier à leur compte pour les besoins de l’Histoire. Certes tout n’est que suppositions et l’œuvre de Jean Dytar connaît aussi des interprétations et des incertitudes, il n’en demeure pas moins un excellent travail de fond et le lecteur désireux d’approfondir le sujet pourra assouvir sa curiosité sur le site de l’auteur, sur lequel une grande partie de ses hypothèses est révélée.
Le récit tel qu’il est présenté est en tout cas très convaincant, bien qu’il dénonce une forme de malhonnêteté historique. L’avenir apportera peut-être un jour son lot de vérité !

Florida - Extrait

Florida – Jean Dytar © Delcourt 2018

D’autres avis : Mo’, Fab
Florida (One shot)
Scénario : Jean Dytar
Dessin : Jean Dytar
Édition : Delcourt 2018
Le site de Jean Dytar.
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :