Opus & Seraphim : les inachevés de Satoshi Kon

Poster un commentaire

10 juillet 2018 par Lunch

Lunch

Lunch

Opus met en scène un mangaka, Chikara Nagai, en peine dans la narration de sa série : Résonance. Alors qu’il pense avoir trouvé un dénouement acceptable à son œuvre, l’un des personnages, Rin, sort du cadre pour lui voler la planche qu’il vient de dessiner, sur laquelle il devait mourir.
Entre réalité et fiction, les mondes viennent rapidement à se mélanger, Chikara tentant de maintenir les contours de son histoire alors que les personnages de papier deviennent, quant à eux, de plus en plus tangibles et soucieux de leur propre existence.

« Je… je pleure, je ris… Quand je suis blessée, je ressens la douleur et je perds bien du sang… Mais je ne suis qu’un personnage de manga ! C’est d’un ridicule… ça me dégoûte ! »

Nous sommes ici dans un manga d’auteur, mêlant le Seinen fantastique plutôt classique à une mise en abyme plutôt efficace, qui sera probablement rendue célèbre par son final raccourci, voire brouillon. En effet, Satoshi Kon lui-même a été pressé de terminer le manga car le magazine dans lequel il était pré-publié entre octobre 1995 et juin 1996, Comic Guys, s’arrêtait. Ce faisant, le mangaka a dû conclure au plus vite, bâclant la trame qu’il avait au départ imaginée.
Le dernier chapitre n’aura finalement jamais été publié. À peine esquissé, il est intégré dans cette édition reliée. Nous ne saurons cependant jamais à quoi aurait pu ressembler l’histoire dans son intégralité.

Après l’arrêt de Seraphim (en novembre 1995), cela fait coup sur coup deux échecs pour le maître, qui ne reviendra plus jamais sur des mangas, se consacrant uniquement aux films d’animation… pour lesquels il est mondialement connu (Perfect blue, Tokyo godfathers, Paprika…).

Opus #1 - Extrait

Opus #1 – Satoshi Kon © IMHO 2013

Opus (série terminée en 2 tomes)
Scénario : Satoshi Kon
Dessin : Satoshi Kon
Édition : IMHO 2013
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.

Seraphim justement, avait tout pour être un immense succès, avec une collaboration plus qu’alléchante entre deux grands maîtres que sont Satoshi Kon et Mamoru Oshii.
L’histoire, scénarisée par Mamoru Oshii (Ghost in the shell, Lamu, Avalon, Patlabor), mélange politique et fiction, dans une vision post-apocalyptique de notre monde, dévasté par la maladie des anges, qui provoque des malformations osseuses (développement d’ailes d’anges) et une perte totale de contrôle (hébétude et visions). Une équipe, mandatée par l’OMS, est envoyée sur le continent asiatique pour remonter la source de l’épidémie. Ces « Rois Mages » sont accompagnés d’une fillette, Sera, dont la croissance est étrangement stoppée.

« Je n’avais encore jamais vu de spécimen dans un tel état de perfection ! Regardez… le squelette s’est modifié… ce sont des plumes ! Magnifique ! »

Cette vision d’une planète en désuétude n’est pas sans nous rappeler le Akira de Katsuhiro Otomo et Satoshi Kon parvient à nous immerger dans cet océan de ruines, désormais le territoire des oiseaux.

La série s’arrêtera au bout de quelques chapitres, formant ce volume relié paru en 2010 au Japon et édité par IMHO en France en 2018. Les deux mangakas auraient vraisemblablement eu des difficultés à s’entendre et c’est bien dommage, Satoshi Kon assumant seul la paternité des derniers chapitres.
Seraphim, bien qu’inachevé, demeure une lecture réellement plaisante.
Mamoru Oshii aurait en projet de raconter sa vision de Seraphim en roman, espérons avoir la possibilité de suivre cette aventure un jour… pourquoi pas en animé ?

Seraphim - Extrait

Seraphim – Mamoru Oshii & Satoshi Kon © IMHO 2018

Seraphim (série inachevée – 1 tome)
Scénario : Mamoru Oshii
Dessin : Satoshi Kon
Édition : IMHO 2018
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :