Petite histoire de la Révolution française

Poster un commentaire

15 avril 2017 par Lunch

Lunch

Lunch

La Révolution française ? Je sais, c’est la Prise de la Bastille, le 14 juillet 1789 !
Si comme moi, vous ne savez plus très bien en quoi a consisté la Révolution, combien de temps elle a duré (c’était si long que ça ?), comment la Monarchie a été abolie, ce qu’était la Terreur… mais que vous parvenez à ne pas confondre les Girondins et les Montagnard uniquement parce que – heureusement (tout n’est pas perdu) – vous êtes nés à Bordeaux… alors un petit rappel historique n’est pas de trop (c’est loin l’école… surtout quand on préférait dessiner plutôt que d’écouter).

C’est en substance ce que proposent les deux compères Grégory Jarry et Otto T. (Thomas Dupuis de son nom véritable), qui nous racontent cette transition vers la République, non sans l’humour qu’on leur connaît (Petite histoire des colonies françaises, Petite histoire du grand Texas, La conquête de Mars, etc.).

« Louis Capet, par 387 voix contre 334, nous vous condamnons à mort. N’y voyez rien de personnel : par ce jugement, nous décapitons tous vos prédécesseurs et aussi tous vos successeurs. Alors on est peut-être naïfs, peut-être que dans dix ans un autre roi viendra, un autre empereur ou un autre président, un autre je ne sais quoi qu’on ne peut même pas concevoir aujourd’hui, mais qu’importe : vous allez servir d’exemple pour les siècles à venir, et il faudra qu’ils soient bien malins pour échapper au châtiment du peuple ceux qui voudront vous suivre, il faudra qu’ils créent une classe moyenne, qu’ils inventent la publicité, qu’ils contrôlent les médias, voire qu’ils délocalisent les entreprises, et ça, c’est pas pour demain. Le 21 janvier 1793, Louis XVI est guillotiné. »

Dans un livre très bien conçu, c’est près de deux histoires qui se font écho à chaque page :
– en haut, le récit de la Révolution, didactique et chronologique mais aussi raconté avec des mots simples et drôles,
– en bas, la bande dessinée transposant la Révolution dans la société d’aujourd’hui, sous forme de strips.
Les parallèles sont frais et décalés, ils permettent de contextualiser les événements et de mieux les appréhender encore par des mises en abyme évocatrices.

Un livre à conseiller dans les salles de classe, pour accompagner le traditionnel manuel scolaire.

Petite histoire de la Révolution française - Extrait

Petite histoire de la Révolution française – Grégory Jarry & Otto T. © FLBLB 2015

Lors du festival d’Angoulême 2017, une exposition de la Petite histoire de la Révolution française était proposée aux visiteurs, au Musée de la bande dessinée. On pouvait y voir quelques planches en format géant, extraites de la BD.
Pour parler franchement, l’exposition n’était pas du niveau de celle qui s’était tenue il y a quelques années sur la Petite histoire des colonies françaises et dont la scénographie était admirable. Du fait de lire des extraits, il n’y avait pas non plus la fluidité que l’on retrouve dans le bouquin, ce qui gâchait un peu l’expérience de lecture.
On pouvait quand même s’asseoir sur la fameuse guillotine électronique et proposer nos belles idées pour la France (dont quelques unes avaient été filmées et tournaient en vidéo sur un écran).

Ce cher Otto T. était bien sûr présent à la sortie de l’exposition, nous proposant un voyage connecté et indolore sur le siège novateur de ce cher Docteur Guillotin, version 21ème siècle !

Petite histoire de la Révolution française (One shot)
Scénario : Grégory Jarry
Dessin : Otto T.
Édition : FLBLB 2015
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
La BD en intégralité sur le blog de Mediapart.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :