Promise

Poster un commentaire

26 septembre 2016 par Lunch

Lunch

Lunch

Le titre pourrait paraître un tantinet racoleur mais il porte très bien ses lettres rouge sang et l’illustration lugubre à souhait ne trompe pas.
Promise, c’est surtout le nom d’un village perdu dans les montagnes et bien loin des fracas de la guerre. D’une paisible communauté, elle va devenir le berceau d’horreurs insoupçonnables et cela nous le devons à un brave pasteur : Amos Laughton. Armé de son fidèle cerbère et de sa bible démoniaque, l’homme de peu de foi prêchera pour sa paroisse et déversera son fiel tout autour de lui, asservissant les brebis égarées par ses discours malins.

Trois tomes durant, le village va subir les sévisses du faux pasteur. Et nous pendant ce temps-là, on se sent comme cette petite fille, Rachel, qui sait tout depuis le début et qui crie au et fort pour que tout le monde se réveille de cet horrible cauchemar… mais que personne n’entend.

Qui pourrait lutter contre le mal incarné après tout ?

« Petite sotte ! La haine, c’est ce qui me nourrit !
Rassure-toi. Je ne vais pas te tuer. Ta mère ne s’en remettrait pas. Mais tu es comme la ronce sur mon chemin. Je vais donc devoir tailler pour passer ! »

Alors bien sûr, je ne vous livre ici qu’un aperçu de l’Enfer (qui est pavé de bonnes intentions n’est-il pas ?), il n’en demeure pas moins que le mal est de plus en plus profond au fil de ce triptyque. Tant et si bien qu’on ne peut pas imaginer de happy end !
Nous aurions pu assister au triomphe du mal que ça n’aurait étonné personne (chose pourtant rare). Thierry Lamy a joué la carte du parfait contrepied et la fin est aussi surprenante qu’incongrue et à vrai dire je ne la comprend pas vraiment.

Toujours est-il que Promise est un huis-clos haletant à ciel ouvert. Et Mikaël lui donne une teinte bien grise, l’usage des couleurs n’éclatant que par le biais des flammes…
… Si vous aimez les démons !

Promise #1 - Extrait

Promise #1 – Thierry Lamy & Mikaël © Glénat 2013

Un autre avis : Fab
Promise
#1 : Le livre des derniers jours
#2 : L’Homme-Souffrance
#3 : Incubus
Scénario : Thierry Lamy
Dessin : Mikaël
Édition : Glénat 2013 (#1), 2014 (#2), 2015 (#3)
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :