La cuisine de Mamette

4

17 novembre 2015 par Lunch

Cuisine de Mamette

Lunch

Lunch

Nous poursuivons notre mois culinaire en suivant la jolie thématique que nous propose Bidib et le Blog de K.BD. C’est donc au tour de Mamette de s’illustrer.

Nous connaissions déjà la radieuse grand-mère pour sa joie de vivre communicative et sa gourmandise. Nob nous propose à nouveau – après Les souvenirs de Mamette qui relataient son enfance – de nous attarder sur un « hors-série », cette fois sur des recettes de cuisine qui fleurent bon le livre de mémé.

Les plats sont tous très simples et ne demandent pas des ingrédients que personne n’a dans son réfrigérateur. Du bon pain perdu (avec les restes du pain qui décidément ne tient pas vraiment dans le temps), des crêpes, du poisson pané (maison s’il vous plaît) et même des tagliatelles toutes bêtes : pas besoin d’aller courir au magasin avant qu’il ferme pour faire à manger ce soir !

Enfin, ça c’est dans la théorie. Parce que dans la pratique, tout le monde ne sera pas d’accord avec moi, n’est pas ?

« Remettez les pâtes dans la casserole, ajoutez la sauce des lardons à la crème… cassez les œufs et mélangez le tout !
_ Je dis peut-être une bêtise, mais… c’est pas plus simple de tout mélanger dès le début, et cuire d’un bloc ?
OK. Bêtise. »

Bref, à part peut-être pour la mère de Lou qui décidément préfère les pizza surgelées (et qui fait donc une brève apparition dans cet album le temps d’une saynète), les recettes de Mamette sont à la portée de tout apprenti cuistot !

J’ai plutôt apprécié la fluidité du récit qui n’est pas aussi haché que pourrait le laisser supposer un livre de recettes. Le fait étant que Nob a intégré chacune de ses pauses culinaires à des scènes de la vie courante de Mamette. Nous profitons donc de ces « instants cuisine » sans nous éloigner de nos habitudes de lecture. La cuisine de Mamette reste bien un album de Mamette, ouf !

La cuisine de mamette - Extrait

La cuisine de Mamette – Nob © Glénat 2013

 

Badelel

Badelel

Mamette, depuis le temps, on la connait bien, elle a deux passions : la bouffe et le ménage. Manifestement, Nob ne s’est pas senti de faire un livre de ménage (ce qui me serait pourtant bien utile vu mes compétences qui frôlent le zéro), mais faire un livre sur la bouffe, ça, ça le bottait bien.

Bref, en soit, sur le papier, Mamette et la bouffe, c’est logique et c’est tentant.

Malheureusement je ne suis pas aussi enjouée que j’aurais aimé l’être sur le papier. Son défaut, c’est certainement d’être un concept. Notre Mamette préférée perd en fraicheur et en spontanéité en voulant associer histoires courtes et recettes de cuisine. C’est sans doute cette association qu’il faut rendre coupable, comme si, en voulant absolument intégrer chaque recette dans un souvenir, il l’avait faite rentrer au chausse-pied. Pire, on a l’impression qu’il ne s’agit que d’une pâle copie de Mamette (un peu comme un Corto Maltese sans Hugo Pratt genre…). Heureusement, Nob nous offre des dessins en pleine page où on a un peu plus le sentiment de retrouver notre Mamette et parvient à conclure sur une double planche poétique.

On y retrouve des mémos, un peu comme dans ABAM, mais qui s’adressent clairement à un autre public. Celui de Nob est clairement plus jeune. Autant il est vrai que l’auteur parvient à rassembler toutes les générations autour de sa petite grand-mère, autant un livre de recettes est plus discriminatoire, et là, en toute logique, il s’adresse à son public-cible : les enfants. Remarquez, le gros avantage de ce livre, c’est que j’ai enfin un livre de cuisine avec des recettes à ma portée !!!

On appréciera et on sourira au passage sur les clins d’œil à Lou! (vu le sujet, ça peut paraître antinomique, ça tombe bien, ça l’est ^^).

Un autre avis : Bidib, Jérôme
La cuisine de Mamette (One shot)
Scénario : Nob
Dessin : Nob
Édition : Glénat 2013
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

4 réflexions sur “La cuisine de Mamette

  1. Grenadine dit :

    Depuis le temps que j’ai envie de découvrir cette série, voila qui va me décider ! Merci pour la découverte !

    J'aime

  2. […] comme il faut pour reproduire la recette chez soi très utile pour les grands aussi. » Lunch : « Nous profitons donc de ces « instants cuisine » sans nous éloigner de nos […]

    J'aime

  3. […] La Cuisine de Mamette (Nob), Glénat, 2013 […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :