Dégueulasse

3

9 janvier 2015 par Lunch

degueulasse

Lunch

Lunch

Je ne suis pas un féru des dessins de presse mais je suis en revanche très curieux.
Lorsque Willem devient Grand Prix de la ville d’Angoulême en 2013, rejoignant ainsi son compère Georges Wolinski dans le panthéon du festival, j’ai voulu m’ouvrir à un monde que je pensais ne pas connaître.

Force est de constater que ce n’était pas vrai…
Le dessin de presse fait partie de notre vie de tous les jours. On le voit sans s’en rendre compte, il distille au quotidien son bouquet d’émotions, d’amusement ou d’écœurement en fonction de l’actualité du jour. Il s’agit en tout cas toujours d’images fortes, marquantes, illustrant de manière caricaturale et satirique certes mais toujours juste les événements notables du moment.

De grands noms comme Cabu, Wolinski, Fred, Vidberg, Geluck, Plantu ou Sempé vous évoquent sûrement leur lot de dessins. Willem fait aussi partie de ces artistes du quotidien et nous sommes aujourd’hui fiers que du haut de ses 73 ans, malgré les circonstances et la fusillade de Charlie Hebdo, il n’ait pas l’intention d’arrêter de dessiner.

Dégueulasse est un titre fort qui pour l’auteur résume l’actualité du monde. Il retrace dans son album-recueil les faits qui ont marqué l’Histoire contemporaine. Chaque planche est un condensé de ses dessins de presse, une rétrospective illustrée reposant sur des caricatures qui nous aident à relativiser sur les évolutions des politiques, sur les positionnements des gouvernements au fil du temps. Palestine, Iran, Irak, Libye, Afghanistan… tous les conflits y passent et sont disséqués sous l’œil acerbe de l’auteur néerlandais. On est forcés d’en sourire bien qu’il n’y ait rien de drôle…
Dégueulasse est un titre fort qui résume bien ce que je ressens aujourd’hui.

 

charlie_hebdo_mahomet

Cabu © Charlie Hebdo 2006

 « C’est dur d’être aimé par des cons… » titrait le célèbre Charlie Hebdo du 8 février 2006, c’était la retentissante affaire des caricatures de Mahomet.

À l’époque, le journal satirique fait la une de l’actualité et s’attire les foudres du monde entier. « On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde » disait Pierre Desproges. On peut rire de tout mais surtout des autres… ajouterai-je tristement en évocation des multiples condamnations subies par le journal après cette publication.

Les gens qui criaient ouvertement au scandale en 2006 ont-ils tous tourné la page aujourd’hui, à l’heure où les Charlie se multiplient dans un mouvement de masse dépassant largement le carcan de la France, affolant les réseaux sociaux et déferlant dans les rues ?

Non, je n’ai jamais lu Charlie Hebdo.
Oui j’ai toujours soutenu la liberté d’expression !

Aujourd’hui je pleure parce que la connerie humaine n’a pas de limite. Parce que de grandes personnalités sont parties pour des idées qu’elles ont défendues bec et ongles.
Avons-nous gagné ou perdu dans cette histoire ? Qui a gagné et qui a perdu ? Nous avons tous perdu mais nous nous souviendrons. Et surtout nous ne nous arrêterons pas de nous exprimer et de dire haut et fort que nous avons le droit de rire de tout… et aussi de pleurer.

Parce qu’aujourd’hui les dessins parlent mieux que des mots…

Dégueulasse (One shot)
Scénario : Willem
Dessin : Willem
Édition : Les échappés 2013
Playbacpresse : pour aborder ce sujet délicat avec vos enfants.
Publicités

3 réflexions sur “Dégueulasse

  1. MErcredi, vous nous rejoignez pour publier une chronique sur un livre des auteurs assassinés?

    J'aime

  2. Lunch dit :

    Je ne sais pas. On cherche à faire quelque chose avec K.BD. On publiera peut-être quelque chose sur la sortie du Charlie Hebdo. Si on a le temps, si on a l’envie.
    Parce que je suis pas sûr d’avoir plus à dire que ce que j’ai écris aujourd’hui dans cette chronique.

    J'aime

  3. […] Lunch nous parle de Dégueulasse, « un titre fort qui pour l’auteur résume l’actualité du monde. Il retrace dans son album-recueil les faits qui ont marqué l’Histoire contemporaine. Chaque planche est un condensé de ses dessins de presse, une rétrospective illustrée reposant sur des caricatures qui nous aident à relativiser sur les évolutions des politiques, sur les positionnements des gouvernements au fil du temps. Palestine, Iran, Irak, Libye, Afghanistan… tous les conflits y passent et sont disséqués sous l’œil acerbe de l’auteur néerlandais. » […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :