Château l’Attente #2

Poster un commentaire

19 octobre 2014 par Lunch

Badelel

Badelel

Un format livre de conte identique avec un dos toilé : on aurait pu croire que le rachat des droits de Château l’Attente par Delcourt aurait finalement des répercussions moins importantes qu’on ne l’aurait cru… Ou pas.

Dans une bibliothèque, déjà, ça fait tache. L’édition de Çà et Là avait un dos en simili cuir et un beau travail de lettrage sur la couverture, sans parler des couleurs bien plus vives que celles toutes fades de la version Delcourt. De la même manière, les pages de chapitres sont d’un ennui mortel. Finalement, on va pas les féliciter chez Delcourt. Mais bon, on le sait : chez Çà et Là, l’objet « livre » reste au cœur des préoccupations, et s’il faut y mettre les moyens pour lui donner toute sa dimension, on fonce. C’est une grande force chez cet éditeur, et nous ne serons pas surpris de constater que Delcourt ne tient pas la comparaison. Notons toutefois que ces défauts s’estompent sur l’addendum. Car en fait, tout ça ce n’est pas le pire.

Le pire, c’est que pour parfaire le coup médiatique du rachat des droits de Château l’Attente, ils se sont empressés de publier le tome 2… inachevé. Comme ça, double rentrée d’argent : on fait un tome 2 bis. Autant la présentation peut à peu près s’envisager, autant cette coupure est particulièrement malvenue et désagréable et ce d’autant plus si on prend en compte les considérations financières : 20€ le tome 2.1 de 380 pages c’est très raisonnable, mais ça l’est beaucoup moins quand on y ajoute les 11,50€ nécessaires à la fin de l’histoire (pour seulement 87 pages cette fois). Au final, dans cette histoire, c’est tout bénef’ pour Guy Delcourt, ça l’est beaucoup moins pour le lecteur !

Qu’en est-il du contenu ? Hé bien lui par contre est toujours aussi bon. Peut-être même meilleur que le premier puisqu’on ne se perd plus dans les textes imbriqués (les niveaux métadiégétiques donc) mais qu’on se concentre bel et bien sur le moment présent. Finalement le défaut du premier volume tenait sans doute à la présentation des personnages, mais rien sur l’ouvrage n’indiquait alors qu’il ne s’agissait que d’un premier opus. En revanche, on reste dans ce même esprit de conte décalé. Linda Medley prend toujours les situations à contre-pied avec toujours autant de talent et de douceur, et ne trahit en rien ses promesses. Le dessin aussi s’améliore. Plus fin, il donne aux personnages des traits plus définis.

Château l’Attente #2
Scénario : Linda Medley
Dessin : Linda Medley
Édition : Çà et là 2007
Voir aussi : Tome 1
La présentation du #2 sur le site de l’éditeur.
La présentation du #2 : Addendum sur le site de l’éditeur.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :