Petite histoire des colonies françaises #1 : L’Amérique française

1

9 février 2014 par Lunch

petite_histoire_colonies_francaises01

Lunch

Lunch

La petite histoire des colonies françaises n’est certainement pas si petite que ça. On a tendance à penser à l’Afrique lorsqu’on évoque le mot même de « colonie », mais ce serait oublier l’extraordinaire capacité d’expansion dont nous autres, européens, avons fait preuve durant les siècles précédents (bon, d’accord, l’Histoire est faite de conquêtes).
Évidemment, nous n’étions pas les seuls à vouloir nous partager le monde comme d’immenses parts d’un gros gâteau : espagnols et surtout anglais nous ont mené la vie dure le temps de ce petit jeu.

« Si la France occupe aujourd’hui un rang de première catégorie parmi les nations du monde, c’est qu’elle a su, par le passé, prendre part à la plus belle des entreprises humaines : la Colonisation. »

De nos jours le mot « colonisation » n’est pas très glorifiant. Pourtant il faut bien avouer que cette guerre territoriale a énormément apporté a tous les pays qui y ont participé, au détriment des peuples autochtones…

Cette série de Grégory Jarry et Otto T. est là pour réhabiliter nos mémoires défaillantes.

FLBLB

Il est difficile de parler de Grégory Jarry et Otto T. (Thomas Dupuis de son vrai nom) sans parler des éditions FLBLB.
L’aventure a commencé en 1996 à Poitiers avec la création d’un fanzine portant déjà ce nom imprononçable (sauf si comme moi vous parlez de « Fleubleub »). Magazine qui s’est transformé en revue puis finalement en maison d’édition, c’était en 2001.
Fondateurs de FLBLB, les auteurs ont collaboré à de multiples reprises – on peu même parler de quasi-exclusivité – et ont entre autre signé cette série de 5 tomes sur La petite histoire des colonies françaises, exposée à Angoulême en 2011 (voir notre note du 3 février dans nos archives).

Depuis, la petite maison d’édition suit son bonhomme de chemin et multiplie les supports et les genres, élargissant son panel de livres aux flip-books, aux revues, aux mangas ou encore aux romans photo.

L’Amérique française

Ce premier tomes des colonies nous emmène au large aux côtés de ces héros découvreurs de terres : Floride, Canada, Louisiane, Antilles… on retiendra surtout le nom de Jacques Cartier, le plus célèbre d’entre eux.

Sous une forme cynique et culturelle à la fois, les auteurs nous instillent dans un climat drolatique qui nous permet de rester alertes, bien loin des cours rébarbatifs de mes souvenirs adolescents.

Toutes les pages fonctionnent de la même façon : texte (non dénué d’humour) en partie haute, et illustrations (guère plus sérieuses) en dessous. Une lecture qui se fait obligatoirement en deux étapes car même si les dessins sont en corrélation avec le texte, ils prennent souvent la narration à contre-pied, renforçant par la même le comique de la situation.
Un phénomène de surenchère qui fait toute la réussite de cet album et qui évite à la fois notre lassitude et le côté trop didactique.

Sur fond de bichromie turquoise, le dessin d’Otto T. est très vivant. Bien que les personnages soient cernés en quelques traits et que les décors soient quasiment absents, il parvient à rendre les scènes expressives et dynamiques. Bien que je sois assez bluffé sur la forme, j’ai tout de même eu du mal à comprendre certaines chutes par moment.

Pour conclure, cette Petite histoire des colonies françaises est une excellente façon d’apprendre ou de réapprendre notre histoire. On apprécie son ton léger et son décalage parodique qui en fait une œuvre intelligente, intéressante et pertinente.
Pour sûr, si les manuels scolaires avaient été rédigés par Grégory Jarry et illustrés par Otto T., j’aurais été meilleur élève…

Badelel

Badelel

Découverte lors d’une exposition à Angoulême, La petite histoire des colonies françaises nous faisait de l’œil depuis un moment. Non pas en raison du graphisme, car soyons honnête, ce n’est pas vraiment ce qui séduit le plus de prime abord, mais par une découverte franchement humoristique d’une partie pas vraiment glorieuse de notre histoire. Cette série permet de pointer du doigt les dérives anciennes et contemporaines que notre beau pays la France a imposé à ses colonies – ou anciennes colonies – tout en restant simple, drôle et ludique.

Aux commandes, ce bon vieux Général de Gaulle, sans doute le mieux placé pour aborder ce thème, avec une exécrable dose de paternalisme, de condescendance et de mépris. Le tout bien sûr fait avec humour.
Bon certes, côté dessin, ça n’a pas l’air bien reluisant comme ça, mais ça s’accorde complètement avec l’esprit de vulgarisation (dessin simplifié à l’extrême donc) et humoristique (oui : normalement, sur une BD d’humour, vous tombez difficilement sur un dessin réaliste) du propos. Et bien qu’on frôle le bonhomme bâton, je suis plutôt bluffée par la capacité d’Otto T. à rendre les personnages et les humeurs reconnaissables avec si peu de traits (de Gaulle n’a même pas de tête : seulement quatre poils de barbe et une casquette de général. En plus, normalement, de Gaulle n’a pas de barbe !).

Le décalage entre le texte et les images crée une vraie gymnastique. Il s’agit de recoller les événements réels avec les imbécillités racontées par de Gaulle, et d’associer tout ça aux les gags dessinés. Bon, pour ne rien cacher, c’est là que pêche ce tome 1, sans doute créé pendant une période de rodage. La gymnastique est trop complexe, et finalement, je me suis plutôt sentie perdue dans le déroulement des événements. Qu’à cela ne tienne, ce défaut est corrigé dès le deuxième tome, avec une vraie lisibilité, sans rien changer au concept et à la présentation de la BD.

roaarrr

– Prix Tournesol 2007

Un autre avis : Legof
Petite histoire des colonies françaises #1 : L’Amérique française
Scénario : Grégory Jarry
Dessin : Otto T.
Couleurs : Guillaume Heurtault
Édition : FLBLB 2006
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

Une réflexion sur “Petite histoire des colonies françaises #1 : L’Amérique française

  1. […] racontent cette transition vers la République, non sans l’humour qu’on leur connaît (Petite histoire des colonies françaises, Petite histoire du grand Texas, La conquête de Mars, […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :