Milady de Winter #2

Poster un commentaire

5 mai 2013 par Lunch

milady_de_winter02

Lunch

Lunch

C’est avec un certain plaisir, et même un plaisir certain, que j’ai dévoré le second tome de Milady de Winter, non sans avoir au préalable relu la première partie.
Et je tiens à affirmer que la conclusion est aussi savoureuse que l’entame, bien qu’effrayante et terriblement difficile.

Agnès Maupré poursuit son aventure et met en scène son propre regard sur l’œuvre de Dumas avec la légèreté de son trait féminin. Fin et élégant, il sert à merveille le raffinement de l’époque romantique, quoiqu’un brin guerrière, du 17ème siècle.
J’ai trouvé ça plutôt chouette de découvrir cette série sous le crayon d’une femme, je pense que les formes auraient été très différentes et sûrement beaucoup trop généreuses. Là c’est juste ce qu’il faut pour en apprécier la pudeur.

Mais ce que je préfère par dessus tout, c’est la façon dont l’auteure joue avec l’Histoire et en particulier de ses manques. Un jeu qui lui permet de donner du relief au personnage de Milady de Winter et qui lui donne le premier rôle dans les événements majeurs autour du règne de Louis XIII.

« Vous êtes une compagne charmante.
C’est la première fois que j’ai une amie, vous savez.
»

Milady est un personnage au charme contagieux, tellement contagieux qu’il en devient dangereux, voire mortel. Grâce (ou à cause de) au Cardinal de Richelieu, elle a cette impression de vivre plusieurs vies et d’en retirer une certaine satisfaction, un mélange d’adrénaline et de liberté retrouvée. Malgré ses travers elle nous apparaît en quelques occasions comme une femme fragile qui par manque de chance n’a jamais pu trouver l’amour. Malgré ses errements et son mauvais caractère, ses connivences et ses manipulations, ses mensonges éhontés et ses crimes, on a parfois envie de la plaindre et de la protéger… oserais-je dire : surtout à la fin ?

« Souviens-toi de ce que je t’ai dit, mon fils.
Il n’y a pas de place en ce monde pour les faibles.
»

La conclusion met en branle notre ferveur justicière… n’avons-nous pas nous même au fond de nous une âme charitable, finalement ?
Pour être franc, les dernières pages m’ont vraiment calmé !

D’autres avis : Yvan, Fab Silver
Milady de Winter #2
Œuvre originale (Roman) : Alexandre Dumas
Scénario : Agnès Maupré
Dessin : Agnès Maupré
Édition : Ankama 2012
Voir aussi : Tome 1
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :