La bibite à Bon Dieu

3

28 avril 2013 par Lunch

bibite_bon_dieu

avatar_lunch

Lunch

Bourg-Saint-Guillaume est un petit village de campagne où il fait bon vivre. Les paroissiens, encore attristés par le départ de leur précédent curé, le Père Lucas, hospitalisé pour une attaque, attendent leur nouveau guide. C’est ainsi qu’arrive Père Guillaume, qui s’efforcera de prendre soin et de bien veiller sur toutes les âmes qui composent la bourgade et auxquelles le Père Lucas était tant attaché.
Il est bien loin de se douter à ce moment là qu’il recevra très vite la visite de cette souillon qui lui confessera ses rêves érotiques… ni même de l’effet que peut avoir un beau curé sur la libido de ces demoiselles délaissées par leur mari.

Je ne suis pas un fervent amateur du genre, mais je dois bien avouer que j’ai été attiré par la savoureuse chronique de Choco sur cet album. Le synopsis de départ est somme toutes plutôt attrayant : un curé qui débarque dans un village où les femmes sont prêtes à tout pour lui faire perdre son innocence. Le tout raconté avec beaucoup d’humour. Car c’est là l’un des points forts de la bande dessinée de Guillaume (encore un ?) Bouzard : c’est frais et c’est très drôle.

« Et arrête avec ces histoires de péchés, de ceci, de cela ! Fais plutôt plaisir à ces femmes !
_ Faire plaisir à ces femmes ? Que voulez-vous dire Seigneur ?
_ Tu le sais très bien ce que je veux dire ! Les femmes de Bourg-Saint-Guillaume ont besoin d’amour ! Je me suis laissé dire que Dieu était amour non ? C’est quand même pas moi qui l’ai inventé ! Et qui est le représentant de Dieu sur terre ?
_ Moi ?
_ Bingo !
»

La scène de dialogue avec le Christ est assez cocasse (faut dire que c’est pas commun de pouvoir dialoguer avec un crucifix). L’histoire ne s’étend pas plus sur les conversations que peut avoir un prêtre avec son Dieu, toujours est-il que cette intervention divine met à mal les états d’âme du petit curé de campagne, qui devient quasiment du jour au lendemain un coureur de jupons (mais avec l’appui de Jésus, forcément, ça change tout) !

« Hey Curé !
Dites donc, je trouve que vous êtes resté longtemps avec ma femme !
Ça va bien que vous êtes curé ! Sinon, j’aimerai pas beaucoup ça !
»

Avouons-le franchement, le scénario n’est pas non plus exceptionnel (mais y’a franchement pire question porno, y’a qu’à voir un ou deux films pour s’en rendre compte), mais tout est dans l’ironie de la soutane et les dialogue savoureux.
Pour les illustrer, nous avons droit à un graphisme gros nez et des dessins assez minimalistes. On dira qu’on va droit au but sans s’embarrasser de circonvolutions, le tout légèrement rehaussé par de simples aplats sépia pour le jeu d’ombres.

Un petit moment de plaisir (le livre se lit assez vite) initié par la collection BD-Cul des Requins Marteaux. Une collection « interdit(e) aux puceaux de moins de 18 ans » qui se lit dans un format poche et qui a vu naître les désirs érotiques de Bastien Vivès, Nine Antico, Hugues Micol, Morgan Navarro et Aude Picault.

D’autres avis : Choco, PaKa, David Fournol
La bibite à Bon Dieu (One shot)
Scénario : Guillaume Bouzard
Dessin : Guillaume Bouzard
Édition : Les requins marteaux 2013
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

3 réflexions sur “La bibite à Bon Dieu

  1. Lunch dit :

    Par jerome le 29/04/2013 :

    Difficile le porno en BD. Y a vraiment que les grands maîtres italiens (si je puis dire^^) qui s’en sortent correctement selon moi.

    Par Lunch le 29/04/2013 :

    Je sais pas si tu as lu des albums de la collection BD-Cul des Requins marteaux, en tout cas tu devrais essayer celui-là. C’est vraiment frais et drôle.

    J’en parlais sur le sujet de ma rencontre avec Jérôme d’Aviau (voir dédicace du Trop grand vide d’Alphonse Tabouret), il prépare une BD érotique avec une ancienne actrice porno (c’est elle qui est au scénario) actuellement, qui paraîtra chez Delcourt.
    A voir aussi donc…

    Après, évidemment, y’a Manara !

    Par Eric the Tiger le 03/05/2013 :

    Ta critique m’est bien utile. J’ai quelqu’un dans mon entourage qui sera ravi de le recevoir comme cadeau…

    Par Lunch le 03/05/2013 :

    Je sais pas si j’oserai ce genre d’album en cadeau (sûrement mon côté prude). Quoique… je pense aussi connaître une ou deux personnes à qui ça pourrait faire plaisir 🙂

    J'aime

  2. […] faut dire que Guillaume Bouzard aime ça ! Nous le connaissons ici pour sa Bibite à Bon Dieu mais il est aussi l’auteur de Mégabras ou de Football football ainsi que d’une longue […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :