Les contes de l’ère du cobra #2 : Révolution

1

27 avril 2013 par Lunch

contes_ere_du_cobra02

Lunch

Lunch

« Comme je vous le narrais, notre pays traversait là des temps bien obscurs. Si obscurs qu’une simple et infime étincelle pouvait provoquer un puissant brasier. Un feu si intense qu’il mettrait fin pour toujours à cet Empire plongé dans les ténèbres.
Maluuk généra l’étincelle. Irvi souffla l’air qui la transforma en flamme.
Laissez-moi vous raconter maintenant comment cette flamme devint un puissant feu…
»

Après seulement quelques mois d’attente (le premier tome était paru en avril 2012, et le second à peine 5 mois plus tard) Enrique Fernández met fin à ces magnifiques contes (oniriques) de l’ère du Cobra.
Ainsi le lecteur par l’album alléché n’eut pas à attendre trop longtemps pour se plonger dans la conclusion du diptyque.
Une pause courte fort appréciable, et surtout une césure bien amenée dans le rythme de la narration, qui ne donne pas la désagréable impression que l’histoire aurait pu tenir dans un seul tome plus volumineux : le premier tome posait les bases de la romance et décrivait les personnages qui entraient véritablement en scène dans le second, sur une pétillante conclusion.

J’attendais celle-ci depuis longtemps mais, comme souvent, je fais trop traîner mes lectures… Qu’à cela ne tienne, j’ai relu intégralement l’histoire pour mieux m’imprégner de sa féérie. Et j’y ai pris beaucoup de plaisir tant l’auteur nous livre un travail impeccable.
Cette seconde lecture m’a par ailleurs permis de remarquer certains détails qui m’avaient échappé, comme cet exercice de style auquel Enrique Fernández s’est prêté sur les premières planches du tome 1. Elles présentaient une fluidité et un dynamisme incroyables, renforcés par ce découpage qui rendait la succession des cases si vivante : il y avait une continuité entre les cases, notamment les 3 premières de la page 5 et l’envol d’Irvi au-dessus de la cité en page 6.
Une dynamique que l’auteur a rapidement laissé tomber tant ce devait représenter un travail de folie. Il a cependant préservé notre délice intact à grand renfort d’artifices éblouissants : la mise en couleur de cette série est absolument fantastique !

« Notre devise est  » seulement pour les plus grands, seulement pour les grandes occasions « , votre altesse. Notre caravane offre ses services uniquement aux clients les plus remarquables, et nous proposons des représentations sur mesure, fondées sur leurs propres exploits.
_ Hum… Humm… Soit, soit… Cela fait longtemps que nous n’avons eu la visite d’une troupe comme la vôtre. Quels sont vos talents ?
_ Notre plus grand talent est de transformer notre client en personnage principal de sa propre histoire. Et, qui mieux que votre altesse pour jouer son propre rôle ?
_ Moi, jouer un rôle dans la pièce ?
_ Mais pas n’importe lequel ! Le rôle principal : celui du héros !
»

Avec ce tome 2, Enrique Fernández clôt son récit dans une magistrale vengeance théâtrale. Une fin prenante oscillant entre le conte et le théâtre, dans un bouquet final explosif.
Je suis vraiment fan de cet auteur, et je dois l’avouer, Les contes de l’ère du Cobra est son œuvre que je trouve la plus aboutie, tant narrativement que graphiquement.
Maintenant, il ne me reste plus qu’à attendre (avec impatience) la sortie de Brigada, son prochain livre !

Les contes de l’ère du cobra #2 : Révolution
Scénario : Enrique Fernández
Dessin : Enrique Fernández
Édition : Glénat 2012
Voir aussi : Tome 1
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

Une réflexion sur “Les contes de l’ère du cobra #2 : Révolution

  1. Lunch dit :

    Par jerome le 27/04/2013 :

    Un diptyque a avalé d’un seul coup, je suis toujours partant. Je note avec plaisir.

    Par Lunch le 27/04/2013 :

    Vu que tu étais déjà tenté après le premier tome, cette conclusion n’attend plus que toi donc (je sais que tu aimes bien les séries finies).
    Je suis très partisan mais j’adore vraiment les univers graphiques d’Enrique Fernández.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :