En silence

1

25 mars 2013 par Lunch

en_silence

avatar_lunch

Lunch

En silence…
Comme le serait un homme, démuni devant l’immensité de la nature. Muet face aux bruits de la forêt toute proche, de ses occupants invisibles et des oiseaux chanteurs, se laissant envahir par la sérénité de l’eau, son doux clapotis, le bruit des rapides un peu plus loin…
En silence…
Comme l’amour qu’on partage au quotidien, qui nous fait nous lever heureux le matin, qui nous retient dans les moments difficiles, qui nous aide à avancer et nous permet de rêver…

« L’eau est tellement vive que j’ai l’impression qu’elle parle. »

En silence est le premier album d’Audrey Spiry, une jeune femme issue du monde de l’animation. Généralement, les auteurs débutants, pour leur premier livre, évitent de trop s’aventurer dans de dangereuses expérimentations, n’essaient pas de renouveler le genre. Audrey Spiry n’a eu peur de rien, proposant un scénario ayant comme thème le canyoning (chose peu courante voire pas courante du tout) et un graphisme déboussolant.

Tout d’abord, le canyoning c’est quoi ?
Il s’agit en fait d’un mix entre la spéléologie, le saut, la nage… Bref, le but est de descendre une rivière d’un point A vers un point B, dans des eaux plus ou moins tumultueuses.
Enfin moi, personnellement, ils ont beau porter une combinaison, j’ai froid pour eux (les rivières sont pas réputées pour être très chaudes).

« À partir de maintenant, sachez qu’aucun retour en arrière ne sera possible avant la fin du parcours…
Avancez comme bon vous semble mais restez toujours dans le sens du courant. L’eau vive grouille de danger pour celui qui ne sait pas la lire.
»

Le scénario nous amène à suivre les aventures aquatiques d’une famille et d’un couple pendant une descente. Accompagnés par un guide, ils vont être malmenés dans un parcours que j’ai trouvé un peu difficile pour ces pauvres gamines et les débutants. Le guide a beau prétendre savoir gérer ce genre de situation, je l’ai trouvé très inconscient et léger dans son encadrement… ses lacunes occasionnant quelques problèmes qui font un peu monter la tension.
Malheureusement, j’ai trouvé que celle-ci retombait trop rapidement. J’aurais bien aimé observer une progression constante de la tension pour un final insoutenable. Ce n’est pas le cas.

Mais le plus intéressant dans cet album n’est pas le récit en lui-même, mais la façon dont Audrey Spiry le raconte par son graphisme si particulier, si envoûtant. Il faut certes un peu de temps pour se plonger dedans, pour l’apprécier, mais on s’y fait au bout de quelques pages (dès qu’on arrive dans l’eau en somme). Son trait, tout en nuances de couleurs et sans contour, silhouette la moindre ondulation de l’eau, esquisse les reflets avec une incroyable force. Les formes se déforment et font corps au milieu aquatique. Même dans la pénombre d’une caverne, ce procédé permet une compréhension par le dessin d’une clarté étonnante.

En silence est une histoire atypique et très colorée, et qui faisait partie des 5 finalistes pour le Grand Prix de la Critique ACBD 2012… Quand on connaît la qualité des œuvres récompensées par cette prestigieuse récompense (c’est L’enfance d’Alan qui l’a obtenu cette année), c’est dire la qualité de ce premier album d’Audrey Spiry qui, même s’il paraît encore un peu léger dans l’ensemble, montre de très belles choses.

D’autres avis : Mo’, OliV’, David Fournol, Yvan
En silence (One shot)
Scénario : Audrey Spiry
Dessin : Audrey Spiry
Édition : Casterman 2012
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

Une réflexion sur “En silence

  1. Lunch dit :

    Par jerome le 26/03/2013 :

    La thématique ne me tente pas du tout mais se je venais à le croiser à la médiathèque je l’emprunterais avec plaisir !

    Par Lunch le 26/03/2013 :

    Faut vraiment se lancer je crois. Parce que la première accroche c’est vraiment le graphisme et… au premier coup d’œil, ça peut rebuter tellement c’est spécial. Maintenant le graphisme reste aussi ce qu’il y a de plus fascinant dans cet album.

    Par Mokamilla le 01/04/2013 :

    Je suis d’ores et déjà conquise.

    Par Lunch le 01/04/2013 :

    Pour se faire une idée du graphisme, il y a la preview sur le site de l’éditeur : http://bd.casterman.com/prepub_detail.cfm?ID=42348

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :