A.L.I.E.E.N. (Anthologie de Littérature Infantile Extraterrestre Égarée Négligemment)

1

9 juillet 2012 par Lunch

alieen

Lunch

Lunch

Lewis Trondheim nous l’apprend en préambule, cet album n’est pas de lui !
Un midi (37) d’avril 2003, alors qu’il cherchait un coin sympa pour piqueniquer avec sa petite famille, Lewis est tombé par hasard sur cette bande dessinée. Chose étrange, ni le support ni le contenu ne semblait provenir d’un quelconque esprit terrien. L’évidence lui sautait aux yeux en même temps qu’il contemplait les alentours : l’herbe calcinée formait un cercle parfait ! Et s’il tenait là la preuve d’une existence extra-terrestre ? Le mystère demeure encore aujourd’hui, mais il est de bon droit de remercier les éditions Gallimard d’avoir publié cet O.V.N.I. de la bande dessinée. Car oui, c’en est bel et bien un !

Le secret de Polichinelle n’effraiera personne si je le dévoile sur l’instant, vous vous doutez bien de la réelle identité du mystérieux auteur. Néanmoins, si personne n’est dupe (n’est-ce pas ?), nous sommes en droit de nous poser la question sur l’origine humaine de Lewis Trondheim (et sur ses facultés mentales). Est-ce seulement sa BD qui vient d’une autre planète ?

Lewis Trondheim partage avec nous un album muet sans l’être, entendre par là que le texte dans les bulles se cantonne de toute façon à un langage qu’on ne saurait – du moins je crois – décoder… mais il faudrait que je mette mes meilleurs spécialistes sur la question. Pas de soucis pour autant pour la compréhension. Le récit, simple et efficace, se passe allègrement d’explications.
Un album qui met en scène des personnages aux profils variés et colorés, tous droits sortis de son imagination débordante. Des êtres vivants aux formes étranges (normal pour des extra-terrestres me direz-vous !) et aux mœurs… chirurgicaux. Ne cherchez pas, nous sommes dans un ailleurs lointain. Cependant, il n’est pas impossible d’y trouver quelques références à notre monde à nous : immeubles d’habitation, gadgets électroniques, métiers ou comportements parfois proches des nôtres… J’ai presque parfois l’impression d’une satire de notre réalité poussée à son paroxysme, sans aucune qualité et avec tous les défauts.

Sous le couvert d’un graphisme enfantin et absolument pas réaliste (la marque de fabrique de l’auteur), le monde d’A.L.I.E.E.N. est déjanté et cruel, plein de perversité, mais il n’en demeure pas moins divertissant, et j’irais même jusqu’à dire drôle ! Sûrement mon petit côté sadique…

A.L.I.E.E.N. : Anthologie de Littérature Infantile Extraterrestre Égarée Négligemment (One shot)
Scénario : Lewis Trondheim
Dessin : Lewis Trondheim
Édition : Gallimard 2007 (1° édition Bréal Jeunesse 2004)
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

Une réflexion sur “A.L.I.E.E.N. (Anthologie de Littérature Infantile Extraterrestre Égarée Négligemment)

  1. […] parti-pris du duo Lewis Trondheim (A.L.I.E.E.N., Donjon…) / Nicolas Keramidas (Luuna, 1 an – 365 dessins, Alice au pays des […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :