Donjon Zénith #2 : Le roi de la bagarre

Poster un commentaire

17 novembre 2011 par Lunch

donjon-zenith02

Lunch

Lunch

Maintenant au donjon en tant qu’employé, Herbert apprends la dure loi du métier. C’est ainsi qu’il se voit confier la tâche de garder quelques menus objets… trésors qu’il se fait systématiquement prendre du fait de sa faiblesse.
Alors qu’il se fait convoquer une nouvelle fois par le gardien, celui-ci l’envoie à Zautamauxime – le village des lapins qui n’aiment pas les étrangers – rejoindre Marvin, afin qu’il le présente à celui qui deviendra son maître le temps de son entraînement. À son retour, il connaîtra les arts martiaux !

Lewis Trondheim et Joann Sfar sont de retour quelques mois seulement après le premier opus de Donjon Zénith. Ce duo d’auteurs prolixes développe l’univers de la saga, et par le biais de cette nouvelle aventure en profitent pour affiner un peu le portrait de ses personnages principaux.
Ainsi nous en apprenons un peu sur le passé de ce brave (façon de parler) Herbert – et sur les précédents porteurs de l’épée magique (dont certains sont de classe Cthulhuesque, il est de bon ton de le signaler) qui ne veut toujours pas se laisser dégainer. Marvin se voit également gratifié de son tout puissant Tong Deum, jugez du peu :

« Les champignons des pieds mêlés aux sucs corrosifs du dragon venaient à bout des meilleurs armures.
Et ceux qui n’étaient pas brûlés par le feu gastrique s’enfuirent en attendant que quelqu’un fasse un peu d’air, car l’haleine du dragon était une infection… »

Sacré Marvin ! Pour sûr avec un aussi chouette pouvoir, tes ennemis irons pourrir en enfer pour l’éternité.
Et du coup, je suis bien heureux d’avoir échappé à l’odeur le temps d’une dédicace…

Je reste cependant un peu moins emballé que lors du premier tome. Bon, certes, je suis tatillon : Donjon est toujours excellent, plein de rythme et débordant d’humour. Les auteurs nous prouvent d’ailleurs que leur esprit est toujours aussi tordu, n’hésitant pas à développer de nouveaux concepts comme le combat à la plume (qui tue) ou encore l’épée-fouet à deux lames. Mais que voulez-vous, je suis peut-être nostalgique des tentacules futurs/ex-maîtres du monde ?

Donjon Zénith #2 : Le roi de la bagarre
Scénario : Lewis Trondheim & Joann Sfar
Dessin : Lewis Trondheim & Joann Sfar
Couleurs : Walter
Édition : Delcourt 1998
Voir aussi : Tome 1
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :