Voyage en Satanie #1

Poster un commentaire

18 septembre 2011 par Lunch

Lunch

Lunch

Voilà déjà deux mois que Constantin a disparu dans le gouffre de Merlac.
Les recherches menées par l’abbé Montsouris n’avaient rien donné, le niveau de l’eau était bien trop élevé…
Si tous les espoirs s’étaient éteints depuis longtemps, Charlie, la sœur de Constantin, n’a jamais voulu renoncer. Elle a su convaincre Monsieur Lavergne et quelques autres de tenter une nouvelle expédition suite à l’été très sec qui venait de s’écouler.
Mais à l’extérieur la météo se dégrade : il est grand temps de se faire une raison et de remonter à la surface !

Je l’avais repérée cette sortie ! Un nouvel album du duo Vehlmann/Kerascoët, qui m’avait tant enchanté sur Jolies Ténèbres, je pouvais pas louper ça ! J’ai sauté sur l’occasion dès mon premier passage en librairie et je poursuis la découverte de cet auteur prolixe qu’est Fabien Vehlmann et que je trouve fascinant.

Là encore, malgré l’apparence d’un scénario axé sur le voyage dans les entrailles de la terre, il nous livre une histoire où la mort est une thématique bien présente. Certes elle n’est pas aussi dominante que dans la plupart de ses albums. Mais quand on parle autant de la mort, on se demande souvent ce qu’il y a après. Et si l’Enfer était sous terre ?

Oui, car il est bien question d’Enfer messieurs dames !
La mère de la petite fille est internée dans un hôpital psychiatrique, prétextant qu’elle s’est faite violer par un démon. Charlie est d’ailleurs rousse, alors qu’aucun de ses parents ne présentent cette particularité, ce qui lui cause toutes les railleries du village.
Constantin, son frère, accorde du crédit à la théorie infernale. Il a même écrit un livre sur le sujet, affirmant que les Sataniens vivaient au plus profond de la terre et que le gouffre de Merlac était l’une des entrées de leur monde. Charlie, elle, pense que sa mère s’est plutôt faite violer par un fermier rustre, et roux qui plus est, un soir de fête…
Si Constantin a disparu dans le gouffre, c’était parce qu’il voulait vérifier sa théorie… malheureusement…

Nous assistons donc à une descente aux Enfers qui va conduire notre petit groupe, pris par les eaux, à se frayer un chemin dans les entrailles de la terre, de plus en plus profond.
Un voyage qui n’est pas sans rappeler le très célèbre roman de Jules Verne : Voyage au centre de la terre. Un roman que j’avais dévoré étant petit tant il m’avait plu. N’est-ce pas excitant cette route vers l’inconnu après tout ?
Facile me direz-vous, puisque je ne prends aucun risque, assis dans mon canapé, à feuilleter cet épisode 🙂

Côté graphisme, le duo Kerascoët est égal à lui-même. Un dessin tout en rondeur et très expressif, des couleurs dantesques de circonstances. On a vraiment l’impression de s’enfoncer de plus en plus, grâce à la colorisation, dans les profondeurs de la terre, qui deviennent le théâtre de lieux aussi beaux qu’irréalistes.

Une série courte, prévue en deux tomes, qui devrait donc nous apporter toutes les réponses au prochain volume. Diantre que c’est bon 🙂

Voyage en Satanie #1 : Tome 1/2
Scénario : Fabien Vehlmann
Dessin : Kerascoët
Édition : Dargaud 2011
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :