Contes de la banlieue lointaine

Poster un commentaire

1 mars 2011 par Badelel

contes_banlieue_lointaine

Lunch

Lunch

Alors que vous êtes confortablement installé dans votre canapé, vous avez devant vous une lettre. Un grand format, papier craft, adressé à Paul, à destination de Perth en Australie.
Sa provenance, quant-à elle, demeure plus mystérieuse. Une multitude de timbres colore tout le côté droit de l’enveloppe et aide à se faire une idée d’une banlieue lointaine, dans laquelle on peut rencontrer des buffles d’eau, où les chiens veillent la nuit sur les meubles sauvés d’un incendie, ou les missiles décorent les jardins…
À l’intérieur du pli désormais ouvert, les contes se succèdent, narrant avec verve et une certaine magie des histoires toutes plus incroyables les unes que les autres.

Banlieue lointaine, c’est le nouvel album de Shaun Tan après le succès de Là où vont nos pères, auréolé du Fauve d’or d’Angoulême en 2008.
Cette fois, pas de sujet aussi lourd que l’immigration. Juste une succession de contes courts adressés aux jeunes et aux moins jeunes (le titre est par ailleurs édité dans la collection Gallimard Jeunesse). Des histoires fantastiques et incongrues, accompagnant à merveille de splendides illustrations comme l’auteur sait si bien les réaliser.
Car cette fois il s’agit bien plus d’un roman graphique que d’une bande dessinée de part sa conception : grandes pages d’écriture confrontés à des dessins pleine page pour la plupart des histoires.

Pour ma part j’ai trouvé quelques inégalités dans la construction des récits. Certains m’ont marqué plus que d’autres, que j’ai perçu plus longs, moins excitants.

Mes préférés ?
Vigilants, pas inquiets, avec ces missiles dans les jardins en guise de décoration qui font une magnifique allégorie de la course à l’armement.
Orage à l’horizon et son découpage si particulier, son assemblage extraordinaire de mots dans un poème de grande classe.
Nulle part ailleurs et ces maisons aux secrets bien gardés.

Et si nous ne retenions que le meilleur en refermant le livre ?

Contes de la banlieue lointaine (One shot)
Scénario : Shaun Tan
Dessin : Shaun Tan
Édition : Gallimard 2009
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :