Alpha… directions

1

7 janvier 2011 par Lunch

alpha01_directions

Lunch

Lunch

Alpha… directions, c’est le premier volet du récit le plus long de la bande-dessinée : l’histoire de la vie.
Son auteur, Jens Harder, passionné depuis toujours par l’évolution, depuis la création du monde à nos jours, a entrepris un véritable tour de force : illustrer près de 14 milliards d’années en seulement 350 pages. Fort de 2000 dessins, le récit nous propose en moyenne une image tous les 7 millions d’années.
Un pari original, tellement beau, et absolument réussi. Récompensé par le prix de l’Audace lors du festival d’Angoulême 2010.

Sur ce premier tome, vous découvrirez donc le passé de notre planète, du Big-Bang à l’apparition de l’homme.
Cela commence par la création de l’univers, puis de la voie lactée, la naissance du soleil, l’émergence de la terre…
Ce n’est que bien plus tard qu’apparait la vie sous la forme des premières molécules. Celles-ci deviennent de plus en plus complexes pour résister au climat. Elles évoluent jusqu’à créer l’ADN, et forment les premières formes de vie sur terre : les bactéries.

C’est une évolution constante qui se déroule sous nos yeux ébahis. Viennent les premières formes de plantes, et avec elle l’oxygène qui se développe considérablement, aidé par la photosynthèse. Le règne animal prends peu à peu le pas, avec une propension au gigantisme qui se fait de plus en plus pressant.
L’apparition et la disparition des espèces se fait au rythme des ères, souvent interrompues par des phénomènes climatiques meurtriers : glaciations extrêmes ou impacts de météorites ayant des répercutions fortes sur l’écosystème (tsunamis, éruptions volcaniques…).

C’est la théorie du chaos qui me vient bien vite en tête, et cette scène mythique de Jurassic Park : la vie trouve toujours son chemin !
Alpha relate à merveille ce côté magique de la vie : des dents qui poussent pour chasser et se nourrir, des carapaces qui naissent pour se protéger, des branchies qui deviennent poumons, des bras qui deviennent des ailes…

Une histoire riche et complexe, surtout au départ, lorsqu’il est question de l’assemblage des molécules. Mais l’auteur nous explique méthodiquement et simplement, ce qui permet la compréhension même pour ceux qui comme moi sont nuls en chimie.

Côté graphique, Jens Harder alterne les pleines pages, doubles-pages et les enchevêtrements de cases illustrées. Il prends surtout le temps de décrire l’évolution du monde. Dans la première série de double-pages, le Big-bang nous arrive en pleine figure. Pourtant :  » Au début y’avait rien ! « , un minuscule point qui ne cessait de grossir pour vite devenir envahissant.

On retrouve par moments des cases qui sortent un peu du contexte. Quelques clins d’œils : notamment à Tintin, Gon, Donald Duck ou Jurassic Park. Mais surtout des images de la vie quotidienne pour accompagner le récit. Des cases exprimant le problème écologique que nous vivons, et qui mettent en opposition directe les dangers des actions des hommes sur ce que la nature à mis des milliers d’années à créer.
À côté de cet aspect dénonciateur, on retrouve aussi parfois confrontés ce que la science a prouvé et les images religieuses associées. Comme par exemple l’arche de Noé, illustrant parfaitement la disparition des dinosaures et les quelques 70% des espèces existantes à la fin du crétacé.

Alpha… directions, c’est surtout le premier livre d’une ambitieuse trilogie. Car Jens Harder ne compte pas s’arrêter là dans son projet.
Le tome 2 abordera l’homme, de son arrivée à nos jours. Et le tome 3 évoquera le futur… j’ai hâte de découvrir ça !
Quel devenir des continents avec la tectonique des plaques ? L’Europe sera-t-elle écrasée par l’Afrique ? L’homme survivrait-il à une nouvelle glaciation ou à la chute d’une météorite ?

En tout cas, je conseille vivement cet album à tous ceux qui cherchent à connaitre, comprendre ou simplement résumer la création du macrocosme.
Une lecture qui peut en revanche prendre du temps. Mais vous n’êtes pas obligé de tout lire d’un coup !

 

Badelel

Badelel

Addendum du 13/03/2011

Du Big Bang à l’apparition de l’homme, Alpha détaille la création de l’univers, de la Terre et de la vie. Véritable encyclopédie qui résume 14 milliards d’années, cette BD tiendrait presque plus du documentaire scientifique. Dans un invraisemblable agencement des cases, elle entremêle informations scientifiques et reproduction d’icônes religieuses, mythologiques et artistique. Elle laisse ainsi aux croyances les plus diverses la possibilité de se rattacher aux évolutions terrestres, là où la science a l’habitude de les exclure. Les clins d’œil à notre monde contemporain (Donald, Tintin, Gon, Godzilla, Jurassic Park…) rapproche au concret de notre quotidien des notions qui paraissent si lointaines et si abstraites.

Dans le même temps, l’auteur adopte un rythme qui permet au lecteur d’appréhender la lenteur de ces évolutions et la multiplicité des « directions » qu’elle auraient pu prendre. Le moins qu’on puisse dire c’est que la lecture d’Alpha est effectivement très longue, en prenant le temps de détailler chaque ère et toutes les étapes de progression. Le vocabulaire spécialisé parfois difficile est compensé par une somme impressionnante d’illustrations, dont le trait et les couleurs (noir, blanc, et une seule couleur qui change à chaque cahier de pages) sont faciles à appréhender.

Régulièrement, une page chronologique redonne une échelle temporelle réaliste. De quoi s’étonner de quelques disparités. Un exemple : en 3 minutes, l’univers aura traversé pas moins de 5 ères différentes. Ailleurs, 2 000 millions d’années sépareront l’apparition des premiers organismes de leur développement en être pluricellulaires.

Un livre audacieux à mettre entre les mains de tous les curieux.

roaarrr

– Prix de l’Audace – Angoulême 2010

Alpha… directions
Scénario : Jens Harder
Dessin : Jens Harder
Édition : Actes sud / L’an 2 – 2009
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

Une réflexion sur “Alpha… directions

  1. Lunch dit :

    Par Yaneck le 14/03/2011 :

    Je ne lis pas tout de suite vos avis, je viens de l’emprunter. Je sens par contre, que ça ne va pas être une lecture facile…

    Par Lunch le 14/03/2011 :

    Mon avis était là depuis 2 mois. C’est Badelel qui a rajouté le sien.
    Oui, c’est une lecture un peu longue. Mais très riche par contre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :