Cadavre exquis

Poster un commentaire

4 janvier 2011 par Lunch

cadavre_exquis

avatar_lunch

Lunch

Zoé, hôtesse d’accueil sur le salon de l’auto, fait ce boulot à plein temps alors que ses collègues font des études et ambitionnent une autre vie. Sa vie à elle, justement, ne va pas très fort. Son copain la considère presque comme un objet, et son boulot, elle le déteste. Être payée pour présenter des voitures ou des marques de fromages et se faire prendre en photo par des pervers a ce petit côté abject qui a tendance à la faire craquer.
Heureusement, elle fait la rencontre de Thomas !

Je l’avoue, après avoir lu Joséphine du même auteur, je me suis dit « plus jamais » ! Mais seulement voilà, Angélique a eu le nouvel album de Pénélope Bagieu à Noël et vu qu’il est nominé dans la sélection officielle d’Angoulême 2011, j’ai voulu comprendre pourquoi.
Vous auriez dû me voir en ouvrant la BD, avec cet air presque dédaigneux. Moi qui me disais au fil des premières pages « Bah oui, la fille est mal dans sa peau, évidemment que tu lis un Bagieu, tu t’attendais à quoi ? ». Et pourtant, de page en page et de péripétie en péripétie, j’ai finalement apprécié la lecture.

Vous l’aurez compris, Cadavre exquis, ça commence un peu comme Joséphine, mais ça marche nettement mieux !
Tout d’abord, le récit fonctionne. Il est cohérent et il est pleins de surprises. Il y a quelques rebondissements qui laissent pantois, pas question de laisser le lecteur s’endormir (même moi, un mec… incroyable !).
On est un peu touché par cette amourette qui commence, et puis il y a cette routine qui s’installe, et puis ce besoin d’espace de notre héroïne. La page 81 vient alors comme une bouffée d’oxygène. Pleine page sur le monde extérieur après deux mois d’enfermement.
Et puis la vie suit son cours, de découverte en chamboulement, jusqu’à cette dernière page qui nous surprend encore.
Le titre de Cadavre exquis n’est pas usurpé, mais ne comptez pas sur moi pour tout vous révéler.

Comme quoi, parfois, les lectures peuvent réserver bien des surprises.
C’est pas la BD de l’année, mais j’ai passé un bon moment malgré tout, et contre toute attente.

Cadavre exquis (One shot)
Scénario : Pénélope Bagieu
Dessin : Pénélope Bagieu
Édition : Gallimard 2010
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :