Donjon Zénith #1 : Cœur de canard

3

22 décembre 2010 par Lunch

donjon-zenith01

Lunch

Lunch

Quelque part dans l’une des plus hautes tours du donjon, le maître des lieux reçoit la visite de deux créatures encapuchonnées. Ces étranges personnages à l’aspect plus que sinistre souhaitent acheter l’édifice. Mais ils sont bien vite éconduits vers la sortie la plus proche. Ce n’est pas encore aujourd’hui que le donjon changera de propriétaire !
Seulement voilà, les types à la cagoule rouge ne comptent pas laisser les choses se passer ainsi. Pour contrecarrer leurs plans, le Gardien souhaite faire appel à un barbare pour mener l’enquête. Sauf que parfois, le destin est bien facétieux. Et c’est ainsi que le canard dénommé Herbert se retrouve mêlé à une incroyable histoire.

Autant le dire tout de suite, le travail du duo Sfar / Trondheim est totalement jouissif pour l’amateur de jeu de rôle que je suis. Même si je ne suis pas un fervent partisan du « porte – monstre – trésor » qui fait la saveur du célèbre Donjons & Dragons que cette BD parodie, je suis vraiment enchanté par le scénario. Il nous ballade sur un ton totalement humoristique dans les méandres du donjon par excellence. Et qui plus est, les auteurs n’en oublient pas pour autant d’orchestrer une crise pour le maître des lieux, embellissant par la même le contenu de la bande-dessinée.

Les personnages sont drôles, les répliques le sont tout autant. On ne s’ennuie pas et on rigole allègrement. Pas de réflexion, c’est une lecture qui rentre dans le cadre de l’amusement seul, et qui n’est pas du tout à prendre au sérieux.

Donjon, c’est aussi un projet incroyable. Puisque de nombreux albums complètent cette série. Tout d’abord il y a la série Zénith, dont cet album est le premier tome, et qui correspond à l’âge d’or du donjon. Potron-Minet retrace la création du donjon tandis que Crépuscule relate sa déchéance. Viennent ensuite se greffer Donjon Monster et Donjon Parade.
À chaque fois c’est le même duo qui mène le scénario, mais pour le dessin, cela varie au fil des albums. Rassurez-vous lecteurs, ce tome 1 de Zénith se suffit à lui-même. Alors s’il ne vous plaît pas, vous n’aurez pas à acheter les suivants.

Pour moi, c’est quand même la plus incontournable des séries abordant l’univers du jeu de rôle. Et c’est autrement mieux que le Donjon de Naheulbeuk (je parle de la BD, parce que les pistes audio, ça c’est autre chose ^^).

« Le géant est toujours vivant et depuis des années il doit être à la recherche de son œil. Et comme il voit ce que voit son œil, il connaît ton visage.
_ Peuh… Je n’ai rien à craindre… Le cerveau d’un géant pèse le même poids que son œil. Ha ha ha…
_ Ne ris pas, Alcibiade… Ça lui fait un cerveau de 30 kilos !!!! »

« C’est bien ce que je pensais : un berbouche évolutif. Je vais lui injecter des petits bonshommes qui feront sortir le berbouche. L’embêtant c’est qu’après les petits bonhommes voudront rester dedans. Alors ensuite, je mets des fourmis bonhommivores pour nettoyer tout ça.
_ Et les fourmis ? … Il faut s’en débarrasser aussi, non ?
_ C’est pour ça que j’ai apporté un fourmilier… »

Herbert et Marvin à bord d’un éléphant :
« Tu as vu ? … Ces créatures ne sont que de vulgaires automates… Normalement ils se déplacent seuls mais j’ai réussi à prendre les commandes de celui-là.
_ Comment as-tu deviné que c’étaient des machines ?
_ Voyons, Herbert, un animal avec une queue devant et une queue derrière, ça n’existe pas. »

Badelel

Badelel

Addendum du 10/01/2011

Dans tout bon « Porte Monstre Trésor », il y a un donjon pour contenir les portes, les monstres et les trésors. On suit généralement le héros infatigable en quête d’or ou de princesses, mais derrière tout ça, il y a un véritable business. Eh oui ! Avec tous ces « héros infatigables » il faut bien contenter tout le monde. Les monstres ne se trouvent pas à tous les coins de rue, et faut constituer un trésor suffisamment conséquent pour attirer les héros. Donjon est spécialisé dans les quêtes ultra-dangereuses avec plein de trésors à la clef, une sorte de parc d’attraction pour barbares en manque de baston.

Bref, c’est une BD complètement décalée et abracadabrante qui joue avec les codes de l’heroic fantasy. Elle dépeint des héros effrayants et pourtant tellement risibles. Melvin est un monstre de puissance repoussant et terrifiant, et pourtant végétarien avec un code d’honneur stupide. De son côté, le personnage de Herbert fait figure de clown. Canard gaffeur qui n’avait rien demandé et héros malgré lui, il pointe du doigt toute la dérision des univers du PMT.

L’originalité du concept n’a d’égal que sa simplicité, qui permet à Donjon de passer les années sans prendre une ride.
Indémodable, la série s’inspire originellement des jeux de rôle les plus classiques (inutile de préciser qu’elle possède d’ailleurs son propre JdR). Pourtant, plus de 10 ans après et 33 tomes plus tard, elle reste d’actualité. Impossible de ne pas penser aux MMORPG tels que WOW, avec leurs incontournables quêtes et donjons. « Donjon », un mot entré dans le vocabulaire des joueurs pour désigner un lieu clôt où se trouve une quête à résoudre…

Donjon Zénith #1 : Cœur de canard
Scénario : Lewis Trondheim & Joann Sfar
Dessin : Lewis Trondheim & Joann Sfar
Couleurs : Lewis Trondheim
Édition : Delcourt 1998
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

3 réflexions sur “Donjon Zénith #1 : Cœur de canard

  1. […] si vous aimez les BD d’aventures et les jeux de rôles, choisissez plutôt Donjon de Sfar et Trondheim, ou encore Le donjon de Naheulbeuk (bien que pour ce dernier, l’album ne […]

    J'aime

  2. […] parti-pris du duo Lewis Trondheim (A.L.I.E.E.N., Donjon…) / Nicolas Keramidas (Luuna, 1 an – 365 dessins, Alice au pays des singes…) est […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :