Dédicace : Billy Brouillard #1

Poster un commentaire

15 avril 2010 par Badelel

billy_brouillard-princesse_flaque

37ème festival d’Angoulême
du 28 au 31 Janvier 2010

 

Lunch

Lunch

C’est un peu ce que j’appelle une dédicace galère…
Je me disais le jeudi, premier jour du festival, que j’aurais ma chance avec cet auteur pour son livre cité dans la sélection officielle Billy Brouillard. Mais… non en fait. Du monde… beaucoup de monde. Mais je vais comparer ça à une boulangerie ou une pizzeria, s’il n’y a personne, c’est que c’est pas exceptionnellement bon. Donc… si je n’avais pas encore lu l’album, je supposais quand même avoir fait une bonne acquisition.

Bref, trop de monde, mais je fais la queue quand même. Dommage pour moi, j’ai eu un ticket… pour le samedi, l’horreur ! Parce que Guillaume Bianco ne dédicaçait pas le vendredi, je me retrouvais le pire jour sur le stand Soleil.
Et ce que je craignais arriva, les tickets n’avaient pas le moindre intérêt, puisque d’autres personnes étaient venues aussi et ne laissaient pas leur place. Je les comprends un peu remarque, hein, un ticket datant de deux jours…
Donc il ne restait plus qu’une chose à faire : prendre son mal en patience. Et ce fut long ! Heureusement, il y avait dans la file quelques personnes sympas, et on a pu discuter un peu : Tallulah et sa copine qui fréquentaient tout comme moi Oscar Hibou, Driss le cuisinier sur La Rochelle et qui m’a bien donné envie de manger (et de sortir de là vite fait pour ça ^^), et Anne la future pilote de ligne.

Pour le dessin, j’ai demandé à Guillaume Bianco la Princesse de la flaque d’eau. Elle apparaît rapidement dans l’album, avec sa peau de parapluie en guise de robe et sa couronne d’escargots.

J’en ai profité pour lui demander comment cela marchait pour les sélections. Et il m’a confirmé que c’était l’éditeur qui faisait le choix des BD à proposer au jury. C’est donc Soleil qui a décidé de propulser cet excellent album sur le devant de la scène. On peut dire qu’il a vu juste, parce que Billy Brouillard, même s’il n’a rien gagné à Angoulême, aurait pu être primé avec son côté Burtonnien, comme il l’a été ailleurs.

 

Dédicace : La princesse de la flaque d’eau
Par Guillaume Bianco
Lien vers l’album.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :