L’île au poulailler #1

5

27 décembre 2009 par Lunch

ile_au_poulailler01

Lunch

Lunch

Un capitaine et ses pirates. Ils viennent tout juste de piller un bateau qui était venu récupérer des trésors perdus par des navires espagnols lors d’une grosse tempête près des côtes de Floride. Alors que l’équipage s’apprête à passer une nuit agréable, le gosier plein de rhum pour fêter ça, voilà qu’ils se font attaquer par… d’autres pirates ! Pire encore : leur capitaine est une femme !

L’île au poulailler n’est pas un énième ouvrage sur les pirates. Enfin certes, il l’est, mais Laureline Mattiussi défonce quand même pas mal de « coutumes » et renouvelle le genre pour pas mal de choses. Ainsi on retrouve :
– un navire de pirates se faisant aborder par d’autres pirates
– un capitaine désabusé et abandonné
– une femme pirate et capitaine (pourtant ça porte malheur d’avoir une femme à bord)
– un second homosexuel
– deux capitaines qui se pillent et se poursuivent, mais autant pour l’or que pour le cul
– une île « base » étant un poulailler géant
– j’en oublie sûrement…

Pour résumer, l’île au poulailler est un album plaisant, avec une colorisation simple et tout à fait en adéquation avec ce récit sobre, ce scénario efficace et qui va droit à l’essentiel. C’est vulgaire, c’est prenant, c’est divertissant. C’est une bonne histoire de pirates quoi !

Badelel

Badelel

Addendum du 07/06/2013

Mettre sens dessus dessous l’univers de la flibuste, voilà la noble quête de Laureline Mattiussi. Vendus à la Haute Bourgeoisie, se pillant entre eux ou encore menés de main de maître par une piratesse, les forbans vont devoir redorer un peu leur blason après le débarquement de L’île au poulailler. L’idée est excellente, et l’auteure s’en tire pas trop mal, il faut l’admettre. Pour autant, ce titre ne m’a pas transcendée. Pourquoi ?

Parce que le sexe y est trop gratuit et incompatible avec ce qu’on pourrait attendre d’une capitaine de bateau qui a dû s’imposer auprès de son équipage (et sans doute pas à l’aide de parties de jambes en l’air, aussi sauvages soient-elles) ?

Parce que les événements sont tellement abracadabrant que c’en est parfois too much ?

Parce que le trait épuré de Laureline Mattiussi n’apporte pas jusqu’à nos narine l’odeur addictive de l’iode ?

En tous cas, c’est une BD qui sent bon la testostérone, la baston et les couilles qui grattent. Un grand vent de liberté flotte occasionnellement sur ces pages, et une tempête de bêtise aussi. Ce personnage atypique met un grand coup de pied dans l’image idéalisée de la piraterie. Anne Bonny et Mary Read n’ont qu’à bien se tenir, la piratesse de L’île au poulailler (non, on ne connaitra jamais son nom) débarque sur les océans !

L’île au poulailler #1
Scénario : Laureline Mattiussi
Dessin : Laureline Mattiussi
Couleurs : Isabelle Merlet
Édition : Treize étrange 2009
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

5 réflexions sur “L’île au poulailler #1

  1. Lunch dit :

    Par Jérôme le 08/06/2013 :

    Ce tome 1 est dans ma pal depuis sa sortie. Je m’étais dit que j’attendrai la publication du second pour tout lire d’un coup mais je ne suis jamais passé à l’acte…

    Par Lunch le 08/06/2013 :

    Ah ben tu peux y aller, le second est sorti en 2010 🙂

    J'aime

  2. […] et pour le prix Artémisia 2010 ou elle côtoyait entre autre Rosalie Blum de Camille Jourdy et L’île au poulailler de Laureline Mattiussi. C’est ce dernier qui sera finalement […]

    J'aime

  3. […] était parvenue à donner une fougue incroyable à une piratesse à l’appétit vorace dans L’île au poulailler. Mais ici, si son graphisme demeure toujours aussi atypique et agréable, tout en rondeur et en […]

    J'aime

  4. […] En attendant de voir si le tome 2 est à la hauteur de l’attente qu’il nous impose, je vous conseille plutôt la lecture d’une bonne BD de pirates, il y en a quelques unes qui méritent qu’on s’attarde dessus bien plus que Pavillon noir. Pour n’en citer que quelques unes : Long John Silver, Isaac le pirate ou L’île au poulailler. […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :