Nocturno #1

4

16 mai 2009 par Lunch

nocturno01

Lunch

Lunch

Seck est un jeune garçon. Depuis la mort de son père, il est recueilli par son oncle, mais il est mal dans sa peau : Le fils de son oncle, Samuel, le persécute et le fait passer pour un voleur pour financer ses escapades. Et puis il y a ces rêves étranges, ou peut-être n’en est-ce pas vraiment ? Il voit des morts !

Quand je me suis rendu en librairie et que je suis tombé sur le second opus de Nocturno, j’ai de suite été séduit par l’ouvrage. Un petit livre à l’aspect cartonné, avec des angles ronds, un papier un peu glacé et une image de couverture détonante, inquiétante aussi.
Et puis en l’ouvrant, il y a le graphisme, les traits changeants, les couleurs. On a envie de le lire et de découvrir ce que l’histoire cache. Mais voilà, j’ai dû attendre un peu et commander le tome 1 pour commencer.

Maintenant que je l’ai lu, mon engouement est confirmé : ce livre est une bonne découverte, même si l’histoire est sombre, tragique, et déroutante.
Le gamin voit des morts, il est persuadé de parler avec son père, qui l’aiguille dans sa vie.
Maintenant, c’est une véritable œuvre psychologique, qui pour moi dresse le portrait d’un schizophrène, ayant reçu un gros choc à la mort de son père.
Derrière ça, il y a aussi une histoire tragique : un concours de rock qui aurait pu le réconcilier avec la vie. Mais la mort de son ami Rojo l’a finalement fait basculer à jamais.

Badelel

Badelel

Après une grosse période sans trop de BD parce qu’on avait beaucoup de boulot, Lunch revient d’Oscar Hibou avec une très grosse commande (principalement du manga), dont ça. Au début, il me dit : « J’ai acheté un nouveau truc, Nocturno« , ce qui, au passage, ne me fait ni chaud ni froid.
Et puis finalement, tout à l’heure, il me déballe ses achats, et là je vois ces deux bouquins (les deux tomes, je n’ai pas encore lu le 2 à l’heure qu’il est). Je le dis franchement, au premier abord j’ai craqué sur le dessin, sur le format, sur la qualité du papier, sur les différents graphismes qu’on peut y trouver en feuillant simplement le livre.
Alors je suis allée m’asseoir machinalement dans un fauteuil, et j’ai commencé à lire. Je devais vraiment en avoir envie, et être en gros manque de lecture BD, car les premières pages, j’ai vraiment eu du mal, le graphisme est morbide en noir et blanc. Et puis on a passé l’introduction, et là, je suis restée scotchée. Si je dois définir cette BD en 1 mot, c’est « puissant ». Une histoire et un graphisme qui vous scotche à votre chaise. Et si je ne savais pas qu’il y a un tome 2, je dirais que c’est un oneshot. L’histoire se tient complètement, la fin pourrait en être une. Même si on ne sait pas tout, même si plein de choses nous dépassent, elles pourraient continuer à nous dépasser. L’esprit obscur du bouquin rend notre ignorance naturelle, on est de toutes façons dans un univers qui nous dépasse.
Mon seul bémol, c’est que mon côté conventionnel a du mal avec les lunettes de Karen…

Nocturno #1
Scénario : Tony Sandoval
Dessin : Tony Sandoval
Édition : Paquet 2008
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

4 réflexions sur “Nocturno #1

  1. […] Voir aussi : Tome 1 […]

    J'aime

  2. […] Sandoval, je l’ai découvert avec Nocturno. J’avais bien aimé le premier album. Un peu moins le second. J’ai ensuite été très […]

    J'aime

  3. […] qu’est la mort. Déjà dans ses albums précédent, que ce soit Le cadavre et le Sofa ou Nocturno, elle était bien présente. Mais Doomboy c’est aussi et surtout un récit qui nous amène […]

    J'aime

  4. […] on apprécie tout autant Tony Sandoval (Nocturno, Le cadavre et le sofa, Doomboy, Les bêtises de Xinophixerox, etc.) pour son style que pour sa […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :