Les druides #1 : Le mystère des Oghams

5

20 janvier 2009 par Lunch

druides01

Lunch

Lunch

Dans une époque où les druides ne sont plus qu’une petite communauté, vivant leur dernier souffle, vaincus par Rome et leur dieu unique, d’horribles meurtres sont perpétrés envers des moines.
Le plus étrange est la façon dont ils sont assassinés. Ils ont à chaque fois été retrouvés la tête tranchée et l’abdomen perforé par un pieu gravé d’écritures druidiques : les Oghams. De plus, un étrange symbole a été gravé sur leur peau, il s’agit du « Tribann » (trois rayons), le symbole par excellence des druides que les hommes nomment avec respect « les trois cris de lumière ».
Tout semble faire croire que les druides, dans un dernier râle, auraient commis ces atrocités. L’un d’eux, Gwenc’hlan, a été contacté par frère Budog, un vieil ami, pour enquêter sur ces crimes et lever les accusations qui pèsent sur eux.

La première bande-dessinée de Jacques Lamontagne est gage de bonne choses pour l’avenir. Il sa su parfaitement mettre un valeur par son dessin le scénario rédigé par Jean-Luc Istin et Thierry Jigourel, avec une mention toute particulière pour la couverture du tome que je trouve vraiment magnifique.
Le scénario nous amène au milieu du monde Celte à une époque lointaine où les druides subsistaient et où la mythique cité d’Ys, mentionnée l’espace d’une petite réplique, ou encore la mystérieuse Avalon, n’étaient pas encore devenues des légendes.
Une bande-dessinée qui nous porte au gré des anciens rites, dans « l’autre monde », celui des êtres fae. Et qui nous mêle à une enquête qui ne désigne qu’un seul coupable : les druides.

Les druides #1 : Le mystère des Oghams
Scénario : Jean-Luc Istin & Thierry Jigourel
Dessin : Jacques Lamontagne
Édition : Soleil 2005
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

5 réflexions sur “Les druides #1 : Le mystère des Oghams

  1. […] Voir aussi : Tome 1 […]

    J'aime

  2. […] le meilleur pour la fin. Car Jacques Lamontagne, qui nous avait déjà régalé sur la série Les druides (quand je repense à Dahud ou à la démone en rouge dans les marais ^^), adopte ici un autre trait […]

    J'aime

  3. […] des Dragons a été édité en 2005. Comme le temps passe vite ! Aux manettes, Jean-Luc Istin (Les druides, Le cinquième évangile…), l’un des fers de lance de la maison toulonnaise, […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :