Mariko parade

Poster un commentaire

7 octobre 2008 par Lunch

avatar_lunch

Lunch

Mariko Parade est un « one-shot » qui nous plonge dans le vécu de Frédéric Boilet, et de sa rencontre avec Mariko. Une histoire d’amour douloureuse, et qui démontre la subtilité des rapports entre l’orient et l’occident.
A travers cet ouvrage, il nous fait aussi passer un message : Si les français s’imaginent arriver en territoire conquis, sûr de leur charme, ils n’ont rien compris. Les japonaises, depuis leur prime jeunesse, se préparent à la séparation. C’est leur mentalité, elles pensent à la fin avant même de commencer une histoire. C’est comme ça ! Elles trouveront quelqu’un d’autre, il n’y a pas à être triste, leurs compagnons aussi vivront de nouvelles aventures !

La confrontation des points de vue est omniprésente. Dans le livre aussi, Frédéric Boilet, au travers des dialogues, nous prépare à la fin dès les premières pages. Une histoire pleine de sens cachés, de non-dits.

L’image de l’hortensia ne résume t-elle pas à elle seule tous les commentaires ?
Pour l’un, elle est la fleur de la constance et de l’amour qui dure, pour l’autre il s’agit de la fleur de l’indécision.

Kan Takahama signe ici sont premier manga dans le sens de lecture occidental, avec un dessin plein de vie et de dynamisme. Pour Boilet comme pour Takahama, le dessin passe par l’observation et la photographie, ce qui donne un rendu étrange et plaisant à la fois, léger et juste.

Mariko parade (One shot)
Scénario : Frédéric Boilet
Dessin : Kan Takahama
Édition : Casterman 2003

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :