La geste des Chevaliers Dragons #4 : Brisken

1

23 août 2008 par Lunch

geste04

avatar_lunch

Lunch

La bataille de la passe de Brisken est un triste événement de l’Histoire des Chevaliers Dragons.
A l’époque, l’Ordre de Messara était au service de l’Empereur et défendait la ville du même nom, comme il l’avait toujours fait. Il comprenait plus de 400 membres, il était le plus puissant de tous, car le tout premier, l’Ordre fondateur des Chevaliers Dragons.
Un jour, l’Empereur fit convoquer la matriarche de l’Ordre, et lui demanda de protéger la cité contre une horde de monstres, des êtres vivants déformés par le Veill qui se dirigeaient vers eux. Ils devrait faire opposition à Brisken, en attendant les renforts des soldats qui étaient en mission dans une région lointaine et que l’Empereur avait rappelés de toute urgence en apprenant la nouvelle.
La matriarche accepta son devoir de protéger la cité du Veill, tout en étant persuadée que l’Empereur lui tendait un piège, afin d’affaiblir la puissance d’un Ordre qui le dérangeait.

Le scénario met cette fois en scène un très grand nombre de Chevaliers Dragons, pour ce qui restera la plus grande bataille que leur Ordre ait jamais connu. Une bataille sanglante, qui n’aurait jamais dû exister. Mais la stupidité des hommes n’est plus à prouver !

Ange a cette fois décidé de revenir sur cet événement, dont le nom avait percé dans le tome 2, Oris en étant l’une des participantes.
Si l’histoire nous prouve l’ampleur et la puissance de l’Ordre des Chevaliers Dragons, je reste relativement déçu par les dessins de Briones, qui avait pourtant réalisé le tome 2 dans un tout autre style. Sa technique à énormément changé, son rendu est moins fouillé, et certaines têtes de personnages sont vraiment ratées (ce n’est que mon opinion évidemment, mais rien que sur la première page, le visage d’Alia est bâclé).
Déçu aussi par le découpage des cases des pages 36 à 39. Il m’a fallu un instant pour comprendre que le sens de lecture avait changé, et qu’il fallait visionner les deux pages en même temps, ligne par ligne… l’effet est certainement voulu, dans l’héroïsme de la charge que ces deux double-pages décrit, mais je n’en reste pas moins convaincu que la lecture s’en trouve altérée.

En bref, le tome 4 n’a pas la classe ni l’application des précédents albums, malgré une histoire qui tient la route.

La geste des Chevaliers Dragons #4 : Brisken
Scénario : Ange
Dessin : Philippe Briones
Couleurs : Stéphane Paitreau
Édition : Soleil 2006
Voir aussi : Tome 1, Tome 2, Tome 3
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

Une réflexion sur “La geste des Chevaliers Dragons #4 : Brisken

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :