Le petit monde #1 : Vamos, vamos !

1

2 janvier 2008 par Lunch

petit_monde01

Lunch

Lunch

Kumiko est une petite fille de bonne famille, mais elle a envie de découvrir les choses que lui cachent ses parents, et les adultes en général. Un lieu tabou, fait de violence, de crimes, et de pauvreté, plus communément appelé « le petit monde ».
Elle achète donc en cachète une cartouche pour son « dreamweaver » qui lui permettra de visiter en rêve ce monde cruel que nul ne veux qu’elle découvre !

Le petit monde est un conte complètement revisité de « Peter Pan ».
L’anti-héro se prénomme ici Piedra, un enfant pauvre du « petit monde » qui se déplace avec sa fée Tinn-tamm, espiègle à souhait. Le « capitaine crochet » s’appelle Gancho, et est payé par les gens de la ville haute pour se débarrasser des « déchets » du « petit monde » à l’aide de son bras cybernétique.

Si le fond de l’histoire est toujours présent, l’univers, lui, à bien changé ! Le scénario évolue dans un monde futuriste où les robots multifonction assurent même le rôle des nounou. Caméras et systèmes de surveillance « high-tech » jonchent les habitations. Et les anti-dépresseurs sont monnaie courante pour oublier le moindre tracas !

Dans cet univers, l’insécurité et la peur de l’autre ont fait leur chemin….

Côté dessin, le trait de Toru Terada est très intéressant et novateur. Ni vraiment japonais, ni vraiment français. On aime ou on aime pas (moi j’aime bien), mais je trouve que ces petites bouilles rondes très sympathique, peut être pour faire encore plus contraste avec la décadence et la violence du monde dans lequel les personnages évoluent.
On pourrait en revanche être un peu déçu du manque de détail des décors, souvent simples malgré la technologie ambiante.

Badelel

Badelel

Curieux, c’est l’adjectif que je donnerais à cette premier tome du Petit Monde. Outre le dessin de Terada, qui contient à la fois la rondeur du style japonais et la brutalité d’un style à part, il y a le scénario. Car Le Petit Monde est brutal. Sur fond de Peter Pan, on aborde, un peu comme Loisel le fit dans sa série, la misère du monde, avec ici une approche Science Fiction. Drogue, misère et opulence, curiosité déplacée donnent à cette BD une ambiance curieuse et malsaine.

Le petit monde #1 : Vamos, vamos !
Œuvre originale (Roman) : James Matthiew Barrie
Scénario : Jean-David Morvan
Dessin : Toru Terada
Édition : Dargaud 2005
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

Une réflexion sur “Le petit monde #1 : Vamos, vamos !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :