Château l’Attente #1

4

9 décembre 2007 par Lunch

chateau_l_attente01

Lunch

Lunch

Il était une fois un merveilleux château, le château l’Attente. Tout commença lorsque le Roi décida de partir à la rencontre de sorcières afin de leur demander de réaliser un miracle : donner à sa Reine un bébé, elle pour qui enfanter était impossible. Puis vint la malédiction, Rackham Ciconius, Dame Jaine Solander, Sire Chess… le début d’une longue histoire !

Les événements se succèdent sous la forme d’un conte, bercé par toutes les histoires que nous connaissons et qui sont ici mélangées. Ce livre est un grand ‘melting pot’. Vous pourrez y croiser l’histoire de la Belle au bois dormant, rencontrer les trois petits cochons, et encore tout un tas de références que nul ne peut ignorer.
Ici l’auteur prend le temps de décrire les protagonistes, de les mettre en scène et d’expliquer le passé de chacun, qu’il soit un personnage principal ou secondaire.

Je trouve le concept très intéressant, à défaut d’être innovant, et la narration très bien faite. J’ai eu longtemps l’impression de jouer à « Il était une fois », un petit jeu de société dans lequel chaque joueur doit raconter une histoire avec les cartes clefs qu’il a en main, pour parvenir à SA fin… bien entendu, tout le monde pars dans sa direction, ce qui rend l’histoire un peu folle, tout en restant cohérente.

Je suis tout de même un peu déçu au final, car je trouve que le ‘roman’ s’essouffle au fur et à mesure, avec l’histoire du couvent des Sollicitines de sœur Paix, qui est bien trop longue à mon goût.

Note toute particulière au format de l’ouvrage, que je trouve absolument génial, ainsi que la pagination et les chapitres ouvragés, qui ne sont pas sans rappeler le « roman » dans toute sa splendeur.

Linda Medley est passé par le Comics avant de se lancer dans cette histoire un peu folle, et prévoit même de sortir un second tome pour l’année 2009.

Notez qu’il est cité dans la sélection officielle d’Angoulême 2008, aux côtés du manga « Death Note » ou du génialissime « Trois Ombres » de Cyril Pedrosa, et que l’album a d’ors et déjà été auréolé de l’Eisner Award de la meilleure nouvelle série en 1998.

 

Badelel

Badelel

Le coup de foudre dans la librairie. Lunch l’a eu aussi (le coup de foudre).
Alors forcément… On l’a acheté ! ^^

Le support à lui tout seul est surprenant : un livre de contes. Et puis on commence à rentrer dedans : un conte, la belle au bois dormant. Et puis tout part en vrille et ça devient délirant tout en restant poétique comme un conte. Mais jamais tout à fait sérieux. Seul regret, l’histoire de Sœur Paix traine un peu en longueur avec des niveaux métadiégétiques (héhé, j’ai rentré mon mot qui pète tout… j’ai passé une demi heure à le chercher ! Merci Marion, merci Yacine) un peu lourds. Juste pour me la péter un peu plus, un niveau métadiégétique, c’est l’intégration d’un récit dans un récit (beaucoup de bruit pour pas grand chose). Mais bon, un couvent de bonnes sœurs barbues, c’est pas courant ! 🙂

roaarrr

– Will Eisner Award de la meilleure nouvelle série 1998

Château l’Attente #1
Scénario : Linda Medley
Dessin : Linda Medley
Édition : Çà et là 2007
La présentation de l’album sur le site de l’éditeur.
Publicités

4 réflexions sur “Château l’Attente #1

  1. Lunch dit :

    Par Zazimuth le 01/03/2010 :

    J’ai vraiment adoré ce livre !!!!

    Par Lunch le 05/03/2010 :

    Nous aussi on l’a bien apprécié. Le tome 2 tarde un peu par rapport aux prévisions, j’espère que ça se fera, et toujours dans ce magnifique format !

    Par Mo’ le 12/09/2011 :

    « Métadiégétique »… pas évident à caser dans une conversation celui-là ^^

    Par Badelel le 12/09/2011 :

    Certes, mais faut bien que ça serve les études… Ça permet de sortir des mots que personne ne connait ^^

    Par Mo’ le 13/09/2011 :

    Clairement, j’ai appris quelque chose en tout cas ! Maintenant, il faut que je trouve à le réemployer dans mes chro voire de frimer un peu quand je sors en société 😉

    Par Bidib le 21/09/2014 :

    C’est vrai que la fin est un peu longue mais dès la fin de « la malédiction de la d’épines » ça part tellement dans tous les sens que cela ne m’a pas particulièrement choqué. Ceci dit on a un peu l’impression que l’auteur à avancé sans véritable fil rouge.
    Ce que j’ai aimé c’est l’humour qui plane sur toutes les histoires.

    Par Lunch le 21/09/2014 :

    Oulala, nos chroniques sont si vieilles ^^

    En tout cas j’ai un bon souvenir de lecture de ce tome un malgré tout. Comme quoi, avec le temps 🙂
    Faut que je lise la suite moi !

    J'aime

  2. […] Voir aussi : Tome 1 […]

    J'aime

  3. […] Ne vous moquez pas : je vais encore parler de poésie. Le plus drôle, c’est que ma sensibilité à la poésie est proche du néant, mais à côté de ça j’aime les livres poétiques. Bon là j’ai une bonne excuse : c’est le thème ! C’est même le format. Ça c’est un truc que j’adore avec Ça et Là : c’est un éditeur qui n’hésite pas à mettre les moyens dans le format. On avait déjà adoré pour Château L’attente. […]

    J'aime

  4. […] personnages qui vont eux-même narrer un récit. Pour reprendre un terme utilisé par Badelel (dans Château l’Attente), nous sommes dans une imbrication de récits métadiégétiques et Sergio Toppi, par la voix de la […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :